Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 00:00
" MON" LOUVRE

 

 

     La Beauté ne peut être aimée d'une manière féconde si on l'aime seulement pour les plaisirs qu'elle donne. Et, de même que la recherche du bonheur pour lui-même n'atteint que l'ennui, et qu'il faut pour le trouver chercher autre chose que lui, de même le plaisir esthétique nous est donné par surcroît si nous aimons la Beauté pour elle-même, comme quelque chose de réel existant en dehors de nous et infiniment plus important que la joie qu'elle nous donne.

 

 

 

Marcel  PROUST

John Ruskin

 

dans Gazette des Beaux-Arts, 1er avril 1900

repris dans Écrits sur l'Art

Paris, GF Flammarion 1053, 1999

p. 110

 

 

 

 

     Si, à la rentrée de septembre 2014, après maintes et maintes tergiversations, je consentis enfin à ouvrir un compte FB, ce ne fut certes pas pour exposer ma vie privée ou celle de ma famille mais pour élargir plus grand encore le chemin vers mon blog d'égyptologie qui, depuis mars 2008 déjà, visait à offrir un plaisir esthétique : déambulant là où beaucoup déambulent, regardant ce que beaucoup regardent, je souhaitais donner à voir ou, plutôt, apprendre à voir, aux fins d'admirer des pièces, petites ou grandes, exposées au Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre, à Paris, et ainsi tenter d'en percevoir l'essence.

     Petites le plus souvent d'ailleurs, devant lesquelles tant de visiteurs passent en ne leur accordant qu'un regard distrait, - là est toute la distinction entre "regarder" et "voir" -, pressés qu'ils sont de se diriger vers les endroits les plus "spectaculaires", comme l'immense salle 12 dans les trois portions de laquelle se dressent des monuments de deux à trois mètres de hauteur, quand ils n'approchent pas les sept mètres, comme l'une ou l'autre colonne palmiforme ...

 

     Et c'est précisément ce "regard distrait", voire condescendant, habituellement accordé à certaines productions artistiques conçues à l'époque égyptienne que je souhaiterais combattre en proposant à nouveaux frais, dès la semaine prochaine sur mon blog et sur mes pages Facebook pour mes nombreux nouveaux lecteurs par rapport à 2008, d'anciennes contributions augmentées peut-être par la suite d'interventions neuves de manière à offrir toute notre attention à quelques œuvres qui, à mon sens, la méritent amplement.

 

    C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je vous invite toutes et tous à derechef m'accompagner au Département des Antiquités égyptiennes, dans un premier temps, derrière ces fenêtres du rez-de-chaussée à l'angle de la façade sud-est de l'ancien Musée Charles-X institué après la révolution au sein du médiéval palais des rois de France ...   

 

" MON" LOUVRE

 

     Plusieurs opportunités s'offrent à nous, à l'instar des quelque sept millions et demi de touristes qui, en 2016, pénétrèrent dans l'antre parisien de la Culture. 

 

" MON" LOUVRE

 

 

     La plus fantasque, que je me permets de déconseiller d'emblée ... pour diverses raisons que je ne pense pas nécessaire de développer.

 

" MON" LOUVRE

 

 

     La plus lente, que je ne plébiscite pas vraiment, l'entrée "officielle" de la Cour Napoléon où, malgré l'heure matinale,

 

" MON" LOUVRE

 

beaucoup s'agglutinent à un bien bizarre serpent d'humains stoïques, alors que l'attente risque de s'éterniser.

 

     En réalité, je préfère vous emmener par l'accès nettement moins fréquenté à 9 H. du matin du 99 de la rue de Rivoli, emprunté comme à mon habitude depuis bon nombre d'années. Car, par la pyramide inversée, 

" MON" LOUVRE

 

nous accéderons immédiatement à l'allée des boutiques

 

" MON" LOUVRE

 

qui nous mènera précisément au Hall Napoléon, sans avancer au pas ni subir une quelconque intempérie ...

 

" MON" LOUVRE

 

 

     Là, abondamment éclairés d’une superbe lumière matinale par les 673 losanges et triangles de verre de la jadis tant décriée pyramide de Pei souhaitée par François Mitterrand, nous n'aurons plus qu'à monter, grâce à l’escalator, vers l’aile Sully, dans la mesure où, bénéficiant de ce précieux laissez-passer d’Enseignant belge, je vous aurai évité les files d’attente à l'une des caisses.

 

     

     Enfin, nous serons dans "notre" Musée.

 

     Personnellement, mon cœur s’emporte à chaque fois que je me dirige, - que je cours, presque ... -, vers ce département égyptien que, d’année en année, je redécouvre avec toujours autant de plaisir, d’intérêt, de passion ...

 

      Après avoir contourné les fondations de l'ancienne forteresse de garnison de Philippe Auguste,

 

 

" MON" LOUVRE

 

tout au bout de la passerelle en bois, nous distinguerons enfin, éminemment majestueux, imposant, - à l'automne 2015 très originalement mis en valeur par une installation de douce lumière presque sensuelle, oeuvre de l'artiste plasticien neversois Claude Levêque -, dans cette crypte protectrice jadis creusée à son intention et qu'il n'a jamais plus quittée depuis : LE Sphinx.

Colossal. 

 

" MON" LOUVRE

 


     J’aime naïvement me persuader qu’il nous attend ...
     Depuis le temps que nous ne nous étions plus vus ...

    

     Vous avouerais-je que, d'aventure, quand nous sommes complètement seuls lui et moi, je me prends à lui parler; un peu comme à un animal familier ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Égypte : ô Louvre !
commenter cet article

commentaires

Carole 11/09/2017 01:15

Je me permets d'ajouter à votre entrée secrète celle de la porte "des lions", très calme aussi.

Richard LEJEUNE 11/09/2017 07:18

Vous avez entièrement raison, Carole, mais il est vrai que cette entrée est tellement excentrée par rapport aux autres, à l'extrémité du Musée, côté Seine, que l'on n'y pense pas ...

christiana 07/09/2017 15:38

Merci pour le tuyau du 99 de la rue de Rivoli, j'essaierai de m'en souvenir la prochaine fois.
Quant au sphinx, je l'ai découvert la première fois que j'ai visité le Louvre en 1974 et j'étais complètement fascinée.

Richard LEJEUNE 07/09/2017 18:31

Pour l'entrée par le 99, n'y va surtout pas un dimanche quand il y a gratuité ; ni un autre jour vers 10 ou 11 H. car il semble que les "tours opérateurs japonais " connaissent cette opportunité. Ceci posé, même dans ces conditions, mieux vaut attendre là protégé des intempéries que faire la file sous la pluie dans la Cour Napoléon ...

FAN 06/09/2017 18:43

C'est avec plaisir que je viendrai chaque Mardi vous retrouvez cher Richard, vous et vos superbes découvertes égyptiennes que nous aimons tant!! cette pyramide du Louvre est géante!!je ne la voyais pas si importante!! A bientôt Richard!!!Bisous Fan

Richard LEJEUNE 07/09/2017 18:27

Si je vous lis entre les lignes, chère Fan, je suppute que vous n'avez plus visité le Louvre depuis un certain nombre d'année ...
C'est pas bien, ça !!!

Cendrine 05/09/2017 17:50

Plaisir de vous accompagner, cher Richard, en des lieux où pendant des années je suis allée tous les jours... à tel point que j'avais l'impression d'être devenue un "fantôme" facétieux de cette vénérable maison de culture! Le soir, les gardiens des salles me regardaient avec le sourire, me faisant comprendre que je devais m'éclipser. Je n'ai jamais eu de soupe à la grimace à ces périodes là.

Votre première photo est une merveille..; équilibre des formes, géométries subtiles, impression de mystère entretenue par les jeux d'ombre et de lumière bleue. Les autres photos nous entraînent sur des chemins qu'il est bien difficile de "quitter" mais que l'on retrouve avec le même plaisir, toujours!

Merci pour cette proposition pleine de passion artistique,à très bientôt, amitiés chaleureuses!
Cendrine

Richard LEJEUNE 08/09/2017 08:26

Qu'on l'aime ou que l'on ne l'aime pas, car elle a ses détracteurs, vous ne l'ignorez point, chère Fan, elle constitue maintenant le symbole même du Louvre. Un peu, toutes proportions gardées, comme la Tour Eiffel ...

FAN 08/09/2017 08:13

Cher Richard, certes, cela fait longtemps que le Louvre et sa pyramide ne m'on vu!! J'ai migré en province dans les années 80 et depuis, je n'ai eu guère l'opportunité de retrouver le Louvre et ses merveilles!! Mais j'ai vu tout de même la pyramide en passant en auto , un jour que j'étais à Paris, donc, de loin!! voilà l pourquoi, l'interprétation de sa dimension!!! Bisous Fan

Richard LEJEUNE 06/09/2017 07:22

Merci à vous, Cendrine, pour ce nouveau si beau commentaire.
Je suis en vérité assez fier de cette photo ... nullement truquée, je le précise mais pas difficile à réaliser puisque ce matin-là, c'est ainsi que, débouchant de la place Royale et m'engouffrant dans le passage Richelieu, je vis, tout au fond cette belle géométrie. La seule retouche que je me suis ici octroyé fut "d'éliminer" les quelques touristes qui me dépassaient et "encombraient" le bas de la photo en la recadrant vers le haut ...

philae 05/09/2017 17:25

grandiose

Richard LEJEUNE 06/09/2017 07:23

Cette crypte du Sphinx, oui, effectivement "grandiose" ...

Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages