Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 23:00



     Poursuivant avec vous, ami lecteur, ce que maintenant j'ai entamé depuis deux samedis consécutifs, à savoir : la découverte d'un important pan de la littérature égyptienne, pessimiste, inhérente à l'effondrement de l'Ancien Empire sur lequel je ne vous ferai évidemment pas l'injure d'encore vous rappeler les tenants et les aboutissants, je voudrais aujourd'hui, après les Lamentations d'Ipou-Our du 16 mai et un des Chants du harpiste aveugle, du 23, vous donner à lire une ode que, traditionnellement, les égyptologues appellent le Dialogue du Désespéré avec son Bâ (ou "avec son âme" - "mit seiner Seele", comme le traduisent les philologues allemands) et qui, à mes yeux à tout le moins, constitue toujours, et ce, malgré les 4000 ans qui nous en séparent, un remarquable éloge de la mort qui, seule, peut nous délivrer.

     L' "alternative", oserais-je écrire, à cette mort inéluctable pour tous, et tant souhaitée par l'Egyptien de cette époque de troubles et d'exactions, étant encore assurément l'envie de connaître la jouissance immédiate qui peut se traduire par le "Carpe diem" cher à Horace et qui transparaissait déjà dans ce très beau chant du harpiste de samedi dernier, et dont vous retrouverez également l'écho dans le poème que je vous présenterai le 6 juin prochain ...

     Mais pour l'heure, découvrons ensemble, voulez-vous, les stances de ce poignant "Dialogue du Désespéré ..."
 


La mort est aujourd'hui devant moi
comme la guérison devant un malade,
comme la première sortie après une maladie.


La mort est aujourd'hui devant moi
comme le parfum de la myrrhe,
comme lorsqu'on est sous la voile, par grand vent.

La mort est aujourd'hui devant moi
comme le parfum du lotus
comme lorsqu'on se tient sur la rive de l'ivresse.

La mort est aujourd'hui devant moi
comme un chemin connu
comme lorsqu'un homme revient de guerre vers sa maison.

La mort est aujourd'hui devant moi
comme un ciel qui se dévoile
comme lorsqu'un homme découvre ce qu'il ignorait ...


(Traduction : Claire Lalouette : 1981, 33)    

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Littérature égyptienne
commenter cet article

commentaires

Fille du Midi 24/09/2010 22:40


Je suis étonnée et troublée par ce texte.
Lucide et résigné devant la mort mais surtout très actuel. J'aime beaucoup certaines phrases et expressions...


Richard LEJEUNE 25/09/2010 08:25



     Vous avez tout à fait raison : c'est un très beau texte.


 


     Conservé sur un seul document actuellement au Musée de Berlin,  il fait en réalité partie d'un ensemble de quatre chants d'angoisse de
toute beauté qui succèdent à un ensemble de propos échangés par un homme désespéré de ne plus reconnaître les valeurs égyptiennes traditionnelles dans l'époque qui est la sienne (XIIème dynastie)
et qui hésite à se donner la mort. Cette hésitation l'amène, en dernier ressort, à s'adresser à son ba.


 


     Vous me faites penser qu'un jour, je pourrais donner à lire les trois autres chants ...



Louvre-passion 31/05/2009 11:08

Je suis frappé par ce texte assez inhabituel dans la littérature égyptienne qui généralement plutôt positive. Ce côté dépressif est assez rare il me semble. Mais d'après ce que j'ai lu dans les poèmes suivants le "bâ" finit par "guérir"le désespéré.

Richard LEJEUNE 31/05/2009 12:20



C'est tout  à fait exact : ce type de textes, rares et spécifiques dans le corpus littéraire égyptien, constituent le fruit de la
réflexion initiée suite aux troubles et aux problèmes sociaux qui, approximativement, commencèrent sous le règne de Pepi II (VIème dynastie) et qui, comme je l'ai
précédemment expliqué, sont à l'origine de la fin de l'Ancien Empire ...

Il est aussi exact - et là tu lèves quelque peu le voile sur la réponse du "Bâ", texte que j'ai programmé pour le samedi 6 juin prochain -, qu'une alternative à son envie de
mourir sera proposée au "Désespéré" ...  



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages