Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:00



     Pour ce cinquième billet de la série d'articles reprenant des écrits de l'égyptologue belge Jean Capart, que j'ai voulu, en guise d'hommage à sa personnalité, vous donner à lire pendant mes absences estivales, série pré-programmée donc, et initiée, souvenez-vous, le mois dernier, j'ai pensé aujourd'hui, ami lecteur, vous livrer quelques réflexions en introduction à un chapitre qu'il a intitulé "Problèmes d'esthétique égyptienne" publié dans un ouvrage de 1931, qui constituait en fait la retranscription de conférences qu'il avait prononcées aux Etats-Unis durant l'hiver 1924-1925. 



     Dès qu'on se met à l'étude attentive de l'art égyptien, on découvre un certain nombre de problèmes qui se posent impérieusement et dont la solution est indispensable pour apprécier les oeuvres pharaoniques. En effet, il faut bien se garder de croire que la production des vieux artistes de la Vallée du Nil peut être considérée avec nos idées esthétiques modernes.

     Il nous est relativement facile de déterminer quelles sont les oeuvres qui nous plaisent le plus, celles qui répondent le plus aisément à notre sentiment du beau. De là, à vouloir déterminer l'état d'âme de leurs créateurs et raisonner leurs productions comme on le ferait pour un artiste contemporain, il semble qu'il n'y ait qu'un pas. C'est une profonde erreur et, dès qu'on l'a reconnue, on ne peut s'empêcher de sourire à la lecture de certains commentaires publiés sur les oeuvres capitales de l'art égyptien.
(...)

     Commençons par constater ceci : suivant toute apparence, nous ne possédons aucune oeuvre qui appartienne, à proprement parler, à la période  de formation de l'art égyptien. Plusieurs fois, au cours de l'histoire, nous pouvons suivre la décadence de cet art. A chaque période où l'empire égyptien a été secoué jusqu'en ses fondements par des invasions étrangères, les traditions sont ébranlées. Dès que la restauration est assurée, les rois veulent rendre à l'art toute sa splendeur. Ils ne recréent pas un art nouveau; ils vont chercher leurs modèles aux plus anciennes périodes de la civilisation pharaonique.

     Je ne voudrais pas que vous puissiez croire, d'après cela, que l'art égyptien, à toutes ces grandes époques, soit resté immuable. Sur un fond commun de principes invariables, reprenant toujours les mêmes thèmes, les artistes ont cependant réussi à donner à leurs oeuvres un accent qui permet de les classer généralement sans trop de difficultés. Mais ce qu'il importe de bien comprendre c'est que, jusqu'à présent, on n'a guère découvert de monument qui appartienne à cette période de recherche, probablement très longue, pendant laquelle les Egyptiens se livraient aux expériences nécessaires avant d'établir les principes fondamentaux auxquels toutes leurs créations artistiques, pendant des milliers d'années, allaient être exceptionnellement fidèles. 

     Notre ignorance des origines de l'art va de pair avec notre ignorance des premiers temps de la royauté d'Egypte.  Pour nous, le rideau se lève au moment où Ménès réunit sous son sceptre les royaumes de Haute et Basse-Egypte, ce qui, aux yeux des Egyptiens lui méritera d'être mis au premier rang des innombrables pharaons qu'ils avaient classés en trente dynasties.

(Capart : 1931, 51-4)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans L'Égypte en Belgique
commenter cet article

commentaires

christiana 10/08/2015 12:02

Le rideau se lève au moment où Ménès réunit sous son sceptre les royaumes de Haute et Basse-Egypte? Et bien, pour moi, il vient de se lever ce voile car mon ignorance en art égyptien était presque totale, un peu moins depuis que je fréquente ton blog.

Jean-Pierre 04/08/2015 18:27

Jean Capart a eu le mérite de reconnaître ses difficultés d'analyse de l'art égyptien. C'est la marque d'un véritable chercheur
Mais qu'en est-il du bouquin écrit par ce monsieur Roland Khater, qui le recommandait, en septembre 2009, dans son commentaire. L'avez-vous lu ?
Bonnes vacances et à bientôt
Jean-Pierre

Richard LEJEUNE 08/08/2015 09:47

Bonjour Jean-Pierre

J'ai pensé à vous tout dernièrement en traversant votre région : nous avons en effet séjourné quelques jours chez des amis aux portes de la Puisaye fin juillet.



Après avoir visionné en juin dernier un excellent documentaire à la télévision française, nous avions, mon épouse et moi, grande envie de revoir le château médiéval de Guédelon en perpétuelle construction.



Cette visite, notre troisième depuis 1999, fut absolument passionnante !!

Quel bonheur ce serait pour moi d'habiter comme vous aussi prêt de ce chantier colossal et d'ainsi pouvoir admirer, bien plus longtemps encore que nous ne l'avons fait, la précision du geste d'un des tailleurs de pierre qui façonnait, dans cette superbe pierre calcaire de Donzy, une magnifique clé de voûte ...



Une autre pièce d'importance a retenu notre attention : la fenêtre à remplage du premier étage de la tour de la chapelle. Quelle merveille !!



Souvent, quand nous nous trouvons devant de vrais ouvrages d'art du passé, je m'extasie en proclamant que plus personne à notre époque ne serait capable de réaliser tant de beautés.

Il me faudra dorénavant revoir ce jugement bêtement péremptoire : les "oeuvriers" de Guédelon m'y obligent !!!



Pour répondre maintenant à votre commentaire.

Oui, Jean Capart fut réellement un très grand égyptologue, reconnu comme tel dans le monde entier. Et d'une probité intellectuelle exemplaire !

Et d'une mémoire hors du commun !



Non, à l'époque, je n'avais pas lu complètement l'ouvrage de Roland Khater, trop pénétré de psychologie à mon goût.

Je l'avais téléchargé et comme j'en dispose toujours dans mes archives, j'en reprendrai peut-être un jour la lecture.

Roland Khater 09/09/2009 14:34

Bonjour,
Je suis psychologue et j'ai écrit un livre sur le sens de la religion de l'Egypte Ancienne. Il s'agit d'une approche purement psychologique du sujet. Le titre en est : "Décryptage de la religion de l'Egypte Ancienne". Il peut être téléchargé gratuitement depuis mon site www.rolandkhater.com
Est-ce que mon site et mon travail peuvent intéresser votre site d'une façon ou d'une autre ?

Roland Khater

Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages