Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 00:00

 

    Absent de la blogosphère tout au long de ces vacances scolaires, plutôt que vous emmener, ce 24 décembre amis visiteurs, sur les chemins de l'Égyptologie, je tenais à préférer ceux qui, n'ayant rien de traverse, vous inviteraient à méditer les propos que le philosophe français André Comte-Sponville publia voici près d'un quart de siècle dans L'Événement du Jeudi du 20 décembre 1990.



Le-Penseur---Rodin.jpg

(Rodin, Le Penseur - © Satyakam) 

 

     Préalablement programmée pour qu'elle vous parvienne comme chaque mardi, cette intervention ne donnera lieu à réponse de ma part aux commentaires éventuels qu'en janvier prochain.

 

    D'ores et déjà, je vous souhaite les plus beaux moments qu'il vous sera possible de vivre, en vue d'apposer le point final à 2013 ...

 

      ***

 

     J'ai horreur de Noël, du Nouvel An, de tout ce cérémonial des Fêtes ! Ces réjouissances à date fixe ont quelque chose d'exaspérant et d'angoissant tout à la fois. Mais quoi ?


     Bien sûr, il y a l'étalage du luxe, la débauche de nourritures (et les plus chères ! et les plus lourdes !), avec ce que cela suppose d'indélicatesse ou d'indifférence vis-à-vis de ceux que la misère tient éloignés du festin, les enfermant, plus cruellement sans doute que jamais, dans la frustration. Une telle injustice, si complaisamment étalée, semble donner raison aux casseurs de nos banlieues, en tout cas elle aide à les comprendre. Réclamerais-je plus de justice, on me trouverait ringard, et prisonnier décidément d'une idéologie d'un autre âge. Admettons. Mais quand bien même il serait indispensable que certains mangent du caviar et d'autres des oeufs de lump (et d'autres rien : combien d'enfants morts de faim en 1990 ?), quand bien même il serait inévitable que ce soient toujours les mêmes qui s'empiffrent ou se privent, est-il indispensable aussi que l'opulence s'étale à ce point ? Si la justice est hors d'atteinte, faut-il que la pudeur le soit également ?


     Un tel luxe est d'autant plus choquant qu'il constitue, d'évidence, une perversion du message de Noël. Un enfant est né, nous dit-on, il y a quelque deux mille ans, pauvre parmi les pauvres, pour célébrer, sans faste ni puissance, l'unique richesse de l'amour.

 

     Il fut un temps où l'on se demandait si le capitalisme était compatible avec cette éthique-là, celle des Évangiles, si le christianisme, en sa pureté, n'était pas une réfutation terrible de ce qui fait vivre nos sociétés. Vieilles lunes, semble-t-il. On se demande maintenant si les Évangiles ne sont pas réfutés plutôt par le capitalisme, et s'il ne serait pas temps, maintenant que la richesse est déculpabilisée, comme on dit, d'oublier ces vieilleries naïves et néfastes.

     Malheur aux pauvres ! Heureux les riches en actions et en obligations !

 

     On m'objectera que Noël reste la fête des enfants. En effet. Cela fait deux mois qu'ils nous cassent les oreilles avec leur Père Noël ou leurs cadeaux, deux mois qu'ils ne sont plus qu'impatience avide, deux mois qu'ils sont dévorés par le manque, deux mois qu'ils attendent, pour être heureux, que ce soit enfin Noël !

     Quelle curieuse leçon d'existence nous leur donnons, qui laisse entendre que vivre c'est attendre et recevoir, quand nous savons bien, nous, les parents, que c'est l'inverse qui est vrai ! Aucun cadeau n'est le bonheur, ni rien de ce qu'on attend ou reçoit, mais cela seulement qu'on fait ou qu'on donne, et point en cadeau, puisque l'essentiel de ce qu'on peut offrir, personne, jamais, ne pourra le posséder.

     Noël, l'idéologie de Noël, est devenu comme un résumé des erreurs dont il faudrait débarrasser nos enfants, dans lesquelles au contraire, comme à plaisir, le vieil homme à la hotte les enferme. Le bonheur n'est pas un cadeau, la vie n'est pas un conte, et il n'y a pas de Père Noël. Voilà à peu près ce que vivre m'a appris, et qu'il faudrait, pendant dix jours, faire mine d'oublier !

(...)

     Puis ce bonheur imposé ! Pendant dix jours, toute la bêtise médiatique va nous seriner son optimisme de commande, et il faudra être joyeux par force ! La mort ? "Reprends donc du champagne !" La solitude ? "Tu n'aimes pas le foie gras ?" L'angoisse, la difficulté de vivre, l'amour qui échoue ou se meurt ? "Allez, on sort les cotillons et vive la fête !"

Pourquoi pas, en effet ? Mais pourquoi ces jours-là, pourquoi tous ensemble et à date fixe ? Quoi de plus grotesque, quand on y pense, que ces millions de réveillons simultanés, avec tous les petits mensonges qui vont avec, tous ces petits égoïsmes, comme autant de cadeaux autour du sapin ? 

On préférerait un bonheur plus modeste, plus discret, plus spontané, plus imprévisible ...

Quoi de plus triste que de lire sa joie dans le calendrier ?

 

     Reste l'enfant nu, entre le boeuf et l'âne, celui qui finira sur une croix, celui que Dieu même, peut-être, abandonnera pour finir ... Et tous les ans, depuis bientôt vingt siècles, "dans la plus longue nuit de l'année ou presque", comme disait Alain, entre bougies et guirlandes, fragile, vacillante, cette lueur pourtant au coeur des vivants : l'amour enfant, et fils de l'homme. Ce dieu-là - le plus faible des dieux, et le seul - méritait mieux qu'un réveillon ou qu'une messe.

 

 

 

 

André COMTE-SPONVILLE

Le goût de vivre et cent autres propos

 

Paris, Albin Michel, 2010

pp. 20-3.

 

      

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Non classé
commenter cet article

commentaires

Marie-Christine Gerber 04/01/2014 17:36

Merci pour votre reponse porteuse,d'amitie,de joie,et d'espoir.Votre belle energie nous porte...

Richard LEJEUNE 05/01/2014 09:19



     Merci à vous ...



J-P.Silvestre 27/12/2013 15:50

1990, un quart de siècle ou presque ! Pourtant les propos de Monsieur le Comte (sic) sont restés d'une brûlante actualité !Bonnes fêtes et à une meilleure année prochaine...

Richard LEJEUNE 04/01/2014 14:26



     Je crains fort que, pour ce qui nous concerne, le ciel bien assombri ces quelques dernières semaines, ne se confine dans l'immensément
gris.


Mais merci à vous : je ferai de mon mieux ...



marie-christine gerber 26/12/2013 09:41

lecture de circonstance,L'ultime secret du Christ,Jose Rodrigues Dos santos.Si ce dernier est fidele aux textes anciens.Que reste t-il de Noel et de la messe de minuit,du message.....

Richard LEJEUNE 04/01/2014 13:58



     Je ne connais pas ... Je ne lis pas de romans ...


     Merci néanmoins pour ce conseil ...


 


     Et bon vent à votre association et votre école de poterie, là-bas, à Louxor ...



marieluxor 25/12/2013 09:40

je partage sur mon blog, c'est exactement ce que je pense!
je suis heureuse d'être en Egypte et d'être loin de toute cette nourriture étalée,à en être écoeurée, etc, etc.... difficile de se rendre compte que l'on est en hiver déjà--))pas de sapins, que des
palmiers!--))
ici, c'est le plaisir à longueur d'année de se réunir autour d'un molocheia, d'un pain du soleil et de qq légumes, de partager un morceau de chocolat venu de France par le biais d'amis arrivés à
Luxor, de reçevoir une pomme quand je suis triste....
une vraie amitié, toute l'année....

Richard LEJEUNE 04/01/2014 13:52



     Une vie simple. 


     Merci Marie pour votre témoignage ... 



FAN 24/12/2013 16:53

Le solstice d'hiver a été récupéré par le christianisme le 25 Décembre en célébrant la Fête de la naissance de Jésus pour contrer les fêtes païennes!Mais le mercantilisme a crée les Père Noël
symbole des cadeaux pour enfants sages et réunion de famille! ainsi les croyants et non croyants se réconcilient le temps d'un réveillon ainsi qu'une trève est proposée durant les hostilités d'une
guerre!! Vivement que les jours rallongent et que l'on se souhaite surtout une bonne année et une bonne santé!! BON NOËL 2013 A VOUS RICHARD BISOUS FAN

Richard LEJEUNE 04/01/2014 13:08



     Merci Fan.



Denise Bonardi 24/12/2013 06:55

Bonjour Raymond.Je suis entièrement d'accord avec votre commentaire. Pour moi tout est futilité, vanité, égoisme et seul compte la messe de minuit.Cependant je vous souhaite de passer de bonnes
fêtes de fin d'année. Pace e salute pour 2014.
Denise

Richard LEJEUNE 04/01/2014 13:08



     Merci Denise ...



Selkiscat 24/12/2013 04:08

Veuillez excuser les erreurs.. C'est la tablette qui a fini certains mots...
Joyeux Noël.

Selkiscat 24/12/2013 03:51

Chacun son opinion.. Pour ma part, j'ai toujours pensé que les occasions de se réunir, de se réjouir, de se préoccuper à l'avance de faire plaisir, de voir le rêve et l'attente dans les yeux des
plus jeunes et le bonheur de ne pas être oubliés dans les yeux des aînés valait toutes les étoiles... Je pense que c'est une occasion de plus de se réunir et jamais je n'ai manqué ce rendez-vous ,
même si maintenant, il y a davantage d'absents que de présents... Les mêmes qui ne fêtent rien et jugent les fêtes commerciales sont preneurs des jourebferiés qui vont avec... Une fois de plus...
Il y a ceux qui aiment partager et voir le bonheur dans les yeux des autres... Hier soir, j'ai,levé les yeux vers le ciel... Il était tout dégagé, plein d'étoiles, il fIsait froid, le vent
soufflait... J'ai pensé... Même le ciel a mis ses petites étoiles pour faire Noël et papa et maman nous illuminent... C'est peut être ginseng ian pour certains... Mais commercial ou pas, Noël sera
toujours pour moi un rappel du partage et de la réunion.. Et si le fête est programmée, tant pis... Au moins les personnes ne viennent pas dire...
Je savais pas.. J'ai autre chose.. Une date pour la famille... Autant la préserver que de trouver tous les moyens de préserver que de détruire.. Gardez votre indifférence pour Led autres jours.. Et
si vous vous y prenez avant le 24 pour trouver un petit cadeau, vous pouvez trouver une attention personnalisée et non un truc commercial.. Tout dépend de çe que vous voulez faire de Noël... Mais
gardez votre smegma d'enfant, aimez Noël...et pensez acçeux qui ont out fait pour que vos Noëls d'enfant soient des moments de joie et de retrouvailles.. Alors bon Noël a tous..

Richard LEJEUNE 04/01/2014 13:07



     Smegma ???



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages