Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 00:00

 

     La deuxième maxime que je vous propose de découvrir aujourd'hui à la suite de celle qui, selon certains égyptologues, nous l'avons constaté samedi dernier, servait aussi en quelque sorte de prologue à l'ensemble de l'Enseignement copié un jour du Moyen Empire par un scribe officiant vraisemblablement comme le plus représenté d'entre eux,

 

Scribe accroupi - Salle 22, vitrine 10 (Photo C. Décamps)

 

 

exposé dans la vitrine 10 de la salle 22 au premier étage du Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre, fait partie d'un groupe de trois apophtegmes qui se succèdent immédiatement.

 

     Il appert que cette unité eut pour fonction de définir l'attitude à opposer à un querelleur, un polémiste, selon la traduction qu'en donna Pascal Vernus dans la première mouture de son ouvrage repris en référence ci-dessous, un  rhéteur, comme désormais il le définit dans l'édition 2010 du même opus (*), mettant ainsi l'accent sur la notion grecque de rhétorique, apparemment déjà en usage en terre pharaonique mais qu'une nouvelle génération d'égyptologues philologues commence peu à peu à sortir de l'ombre pour nous en faire prendre conscience.

 

     Cela posé, pour quelle raison trois injonctions visant à déterminer la conduite à adopter en semblable situation ?

 

     Simplement parce que le rédacteur a tenu à différencier trois cas d'espèce : votre contradicteur vous est supérieur - maxime 2 de ce matin - ; semble être votre égal - maxime 3, samedi prochain - et, maxime 4, le 2 avril, vous est inférieur.  

 

     Sans plus tergiverser, prenons maintenant connaissance du premier d'entre eux.

 

 

 

Si tu as affaire à un polémiste au moment où il sévit,

Qui a bonne maîtrise de ses facultés et qui soit meilleur que toi,

Plie les bras, courbe ton dos.

Ne te mobilise pas contre lui, il ne parviendra pas à se mettre à ton niveau.

Tu réduiras celui qui parle mal

En ne t'opposant pas à lui au moment où il sévit,

Si bien qu'on le qualifiera de "c'est un ignorant"

Lorsque ta maîtrise intérieure neutralisera ses ressources.

 

 

 

(Vernus : 2001, 76 ; ID. 2010 : 172)

 

 

 

(*)  Cordial merci à Raymond Monfort pour avoir attiré mon attention sur les "Passages revisités" de l'ouvrage du Professeur Vernus, publiés dans la version 2010.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Littérature égyptienne
commenter cet article

commentaires

Thierry-alias-Jean-Philippe 10/04/2011 15:48


Bonjour Richard. L'image de cette statue de scribe a dû faire "le tour du monde" !! On croirait même qu'il est contemporain et "européen" au vu des traits du visage ! Je vous souhaite de passer une
bonne journée et à bientôt


Richard LEJEUNE 10/04/2011 18:52



     Je pense effectivement, Thierry, que ce doit être la représentation d'un scribe la plus connue dans le monde ...


 


     Bonne fin de dimanche à vous.


 



Montoumès 04/04/2011 09:54


(Rien à voir avec le sujet, mais pour voir que le monde est petit, j'habite à 5 minutes de Templemars, et donc du pied-à-terre temporaire de MarieLouxor :) Peut-être l'occasion d'échanger un jour,
dans le monde "réel" :))


Richard LEJEUNE 04/04/2011 13:23



     Voilà qui lui fera certainement plaisir ...



Alain 29/03/2011 12:12


Cette façon de « courber le dos » correspondrait aujourd’hui à « faire le gros dos » en attendant que l’orage passe.
Cette maxime est d’une grande sagesse car le mieux est d’afficher une sorte d’indifférence tranquille devant une personne qui nous montre de façon arrogante qu’il est supérieur à nous. En général,
ceux qui ont vraiment la connaissance sont souvent les plus simples face aux autres.


Richard LEJEUNE 30/03/2011 07:43



     En cela, tu as tout à fait raison, Alain : j'ai eu maintes fois l'opportunité de rencontrer des étudiants universitaires qui croyaient déjà
que tout était arrivé et semblaient condescendre à converser du haut d'une certaine morgue avec l'amateur que j'étais, alors que leurs professeurs, d'éminents savants, traitaient de pair à
compagnon avec moi ...  



TIFET 28/03/2011 09:47


Quelles questions je me pose Richard ? hé bien, compte-tenu que l'on attribue l'origine du taïchi à un sage taoïste, Li Tao-tzu, ayant vécu au 9ème siècle.....je me dis qu'il y a peut-être des
racines communes avec la civilisation égyptienne et par là même l'enseignement de Ptahhotep, j'y vois des similitudes....encore un autre débat ? à bientôt !


Richard LEJEUNE 28/03/2011 10:11



     Oui, effectivement un autre débat dans lequel mon manque de connaissances sportives constituerait un obstacle rédhibitoire.


 


     En fait, j'avais mal interprété votre phrase : je pensais que vous vous interrogiez à propos de l'interprétation existentielle,
philosophique à donner à la gestuelle de soumission ici décrite par rapport à une éventuelle attitude à adopter dans notre monde contemporain.


 


     A ce sujet, vous avez probablement lu la réponse que j'ai ce matin adressée à Louvre-passion ...



marieluxor 27/03/2011 17:35


oh Mon Dieu!loin de moi l'idée de vous faire parcourir la France et la Belgique afin de me rencontrer, seulement si nous habitions très près, vu que la Belgique est petite et que j'habite à la
frontière!c'est tellement plus intéressant de discuter face à face.


Richard LEJEUNE 28/03/2011 09:01



Entièrement d'accord avec vous.


Peut-être au hasard d'une visite d'exposition ...



Bonardi Denise 27/03/2011 13:55


Bonjour Monsieur Lejeune.

Pour répondre à votre appel, je vous ai déjà contacté voilà plus d'un an pour un sujet dont je ne me souviens pas. Je suis fidèlement votre site et suis très impressionée par vos
connaissances.Votre site me passionne. Je travaille les hiéroglyphes depuis quelques années.J'ai suivi les cours de Khéops à Paris. Je suis aussi les cours de Renaud de Spens sur Thotweb.Avec
quelques participants, nous travaillons sur le papyrus d'Any. C'est assez difficile, mais la passion l'emporte et nous réussissons dans notre travail.Je vous souhaite une magnfique continuation sur
votre site et nous serons fidèles a votre rendez-vous quotidien.

Cordialement.

Denise


Richard LEJEUNE 28/03/2011 09:00



Bonjour Madame Bonardi,


 


     Merci d'avoir pris la peine de me répondre.


En réalité, il y a un peu moins d'un an puisque c'était le 10 juillet 2010 que vous m'écriviez avoir découvert mon blog depuis quelques semaines ...


 


Ceci posé, grand merci à vous également pour cette fidélité.


 


Richard



Louvre-passion 27/03/2011 11:50


Dans cette maxime il y a deux phrases intéressantes :
"Plie les bras, courbe ton dos." Dans la mesure ou nous sommes dans le cas est un supérieur, je pense qu'il s'agit d'une attitude d'humilité.
"Lorsque ta maîtrise intérieure neutralisera ses ressources." Dans cette phrase on sent comme un écho des sagesses orientales telles que le bouddhisme. Ce qui nous montre qu'il existe des préceptes
universels.


Richard LEJEUNE 28/03/2011 08:53



     "Plie le bras, courbe ton dos", constitue une attitude codifiée qui signifie effectivement  humilité, respect, soumission et
dont font écho plusieurs expressions très semblables que l'on retrouve souvent dans la littérature autobiographique  ou sapientiale égyptienne : Pascal Vernus, dans l'ouvrage que je cite en
note de mon  article, en fournit quelques exemples ; et notamment :


 


- ... qui plie le bras, qui connaît la place où il doit se tenir parmi les grands ;


- Juste est le silencieux qui plie le bras.


 


     On peut évidemment, en fonction de notre propre idiosyncrasie, être ou ne pas être d'accord avec semblable précepte. Mais sans vouloir
initier nécessairement un tel débat, je signalerai simplement qu'il faut le comprendre en fonction d'un espace - l'Égypte - et un temps - l'Antiquité - donnés.


Il est souvent conflictuel d'essayer de juger à l'aune de nos conceptions contemporaines des idées ou des actions vieilles de plusieurs siècles, voire millénaires



 


     En l'occurrence, nous ne devons pas perdre de vue que nous sommes ici en présence de conseils prodigués par un père qui voudrait voir son
fils entrer dans la vie administrative de l'État pharaonique de l'Ancien Empire. (Toutes ces notations que j'ai soulignées ont, tu t'en doutes, chacune leur importance.)


 


    De sorte que dans son Enseignement, il s'évertue à lui tracer une "voie royale" non seulement pour que Pharaon accepte que son fils lui succède
mais aussi  - et cela, il nous faut le garder constamment à l'esprit pour bien comprendre faits et gestes de cette époque -, pour qu'ainsi armé de préceptes moraux, cet impétrant participe à
la mise en place d'un Etat ordonné à la Maât garantissant dès lors à l'Egypte l'équilibre social désiré, et nécessaire à la bonne marche du pays.        



FAN 27/03/2011 09:56


En ce moment, je jardine, pas trop le temps de lire mais ce jour : REPOS!! Ce scribe magnifique m'a toujours plu dès que l'ai vu pour la 1ère fois!! Quant au message de sagesse, je suis entièrement
d'accord dans le principe mais il est si difficile de ne pas se mettre en colère contre la bêtise humaine et les polémistes, voir pervers narcissique!! BISOUS FAN


Richard LEJEUNE 27/03/2011 11:11



Se mettre en colère déforce toujours ...



un voyageur qui passe 26/03/2011 13:41


Cette statue est magnifique, je ne peux pas en détacher mes yeux ! C'est comme un voyage dans le temps, que nous faisons pour rencontrer cet homme... à moins que ce soit lui qui soit venu à notre
rencontre...


Richard LEJEUNE 27/03/2011 11:10



     Le regard que ce scribe semble nous porter est effectivement captivant.



JA 26/03/2011 12:45


très interessant
Bel article, très belle photo du scribe, quant au texte d'une rare finesse.....
Je ne comprends pas si le traducteur Pascal Vernus est encore en vie mais je me renseigne
A bientôt
JA


Richard LEJEUNE 27/03/2011 11:08



     Qu'est-ce qui a pu vous laisser croire dans mes propos que Pascal Vernus était éventuellement décédé ?





     Aucun problème : il est toujours en vie, rassurez-vous et poursuit son enseignement à l'Ecole pratique des Hautes Etudes, à Paris, où il est
titulaire de la chaire d'égyptologie.


 


     Outre la réédition de son ouvrage concernant les sagesses égyptiennes que je mentionne en note infrapaginale de mon article, il a publié
chez Plon en 2009, dans la collection bien connue des dictionnaires amoureux, le sien à propos de l'Égypte pharaonique.


Travail d'un sérieux scientifique évidemment hors pair, d'un style d'écriture remarquable et, cerise sur le gâteau, semé de traits d'humour qui en rendent la lecture
absolument  attractive et passionnante.





     Et comme je l'ai déjà écrit sur mon blog à maintes reprises, je ne puis que conseiller à mes lecteurs que l'Égypte intéresse de déambuler
dans cet ouvrage au gré de l'une ou l'autre entrée ...  



TIFET 26/03/2011 11:39


"lorsque ta maîtrise intérieure neutralisera ses ressources" cela me fait penser au taïchi, art martial chinois, que je pratique depuis plusieurs années.......il y a des similitudes peut-être,
"plie les bras, courbe ton dos"....je me pose des questions !! bon we Richard, je ne me présente pas ! je vois que Marie a rallié votre blog, c'est bien !


Richard LEJEUNE 27/03/2011 10:43



     Je ne suis absolument pas versé en arts martiaux, et ne peux donc vous suivre sur ce sujet ...


 


     Quelles questions vous posez-vous, Tifet ?



marieluxor 26/03/2011 08:20


Bonjour Monsieur,
suite à votre demande, je me présente: je m'appelle Marie, j'habite la plupart du temps à Luxor et il n'y a pas longtemps que je me suis inscrite sur votre blog. Je crois vous avoir découvert après
un de vos commentaires sur le blog de Tifet. Je n'ai pas encore fait le tour de votre blog (du travail ici et la connexion très lente), mais vous faites un travail génial!
Je retourne en France le 22 mai pour 103 jours (l'horreur), je suis belge comme vous et peut-être pourrions-nous nous rencontrer: j'habite Templemars, près de Lille, avant j'habitais Mouscron.
voici mon blog : http://marieluxor.canalblog.com/
je vous souhaite un très bon week-end, à bientôt, insch'Allah!


Richard LEJEUNE 27/03/2011 10:39



Merci à vous pour cette présentation.


 


Quand j'évoquais une rencontre avec mes lecteurs, il s'agissait évidemment de rendez-vous virtuels : je n'escompte nullement parcourir la Belgique et la France
...


C'est ici que j'entends réellement "discuter".


 


A bientôt vous lire ?


 


Cordialement,


Richard



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages