Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 00:00

 

       Vous vous rappelez certainement, amis lecteurs, qu'au terme de notre rencontre de mardi dernier devant la vitrine 3 de la salle 5 du Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre, je vous avais promis d'aujourd'hui nous pencher plus spécifiquement sur deux petits monuments en calcaire,

 

  E 11557

 

E 11557

 

 

et E 17373 

 

 

E 17373

 

 

qui semblaient perdus au milieu des nombreux chats que, précédemment, nous avions détaillés et des singes sur lesquels, dans quelques semaines, nous poserons également notre regard. 

 

     Datant du Moyen Empire, ces fragments initialement peints nous restituent, traitée en léger relief, la scène si naturellement émouvante d'une femelle allaitant ses petits que déjà nous avions pu admirer avec les jeunes félidés de l'autre côté du bloc vitré.

 

     La première pièce (E 11557) mesure 18,5 cm de long, tandis que la seconde (E 17373), seulement 9, 90 cm ; l'une aligne cinq chiots sous les mamelles abondantes, l'autre seulement deux.

 

     A ceux qui pourraient ne retenir que l'aspect quelque peu fruste de ces bas-reliefs de pierre, je ferai remarquer que ce n'est assurément pas la manière dont le travail fut ici réalisé qui importe vraiment mais, à mon sens, le message que l'artiste a voulu transmettre : derrière ces mères nourrissant leur progéniture, c'est le symbole d'une vie familiale simple, tranquille, heureuse, le symbole de l'immense beauté de la présence, de la protection et de l'inestimable amour d'une maman qu'il faut avant tout ici épingler ...

 

 

     Symboles bien aux antipodes d'une situation actuelle qui, apparemment sous couvert de croyances religieuses, se révèle plus qu'insupportable.

 

     Aux fins de répondre à une question qui me fut adressée le 1er octobre 2010 par une lectrice du Midi dans son commentaire à propos d'un précédent article, j'ai effectué quelques recherches et, notamment, interrogé Tifet, autre fidèle, qui connaît parfaitement le pays.

 

     Il est incontestable que pour bon nombre d'Egyptiens de notre époque, à tout le moins d'obédience musulmane, le chien est considéré comme un animal impur et, de ce fait, non autorisé à pénétrer dans les foyers. Mais reconnaissant néanmoins son utilité de gardien, s'ils en possèdent un, ils le laissent obligatoirement dehors, me confirme ma correspondante.

 

     En 2007, la Fondation Brigitte Bardot stigmatisait une pratique pénible qui sévissait au Caire : de très nombreux chiens errants étaient soit empoisonnés, soit abattus par balles et abandonnés à même le pavé. Méthodes pour le moins inacceptables, sans évoquer, en filigrane, les conditions de salubrité publique qu'elles impliquent.

 

     Ces pratiques que l'on aurait pu croire révolues, Tifet et son époux ne les ont  toutefois jamais rencontrées. Cela signifie-t-il que la lettre que vous venez de lire, adressée par Madame Bardot au Président Moubarak, aurait  eu des retombées positives ?

 

     J'ouvre ici officiellement le débat pour tous ceux qui, ayant aussi sillonné l'Egypte, voudraient exprimer une opinion à ce sujet ...

 

 

     Mais au nom d'autres croyances religieuses, antiques cette fois, quels sorts les Egyptiens de l'époque pharaonique réservèrent-ils à leurs chiens ? C'est, si vous désirez poursuivre cette réflexion en ma compagnie, ce que je développerai  au cours de notre rendez-vous de début de semaine prochaine.

 

     A mardi, donc, 1er février ...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Égypte : ô Louvre !
commenter cet article

commentaires

Montoumès 02/02/2011 11:11


Hélas c'est aujourd'hui une boucle infernale : les animaux morts laissés dans la rue (j'ai déjà vu un cheval mort dans un canal d'irrigation...) engendrent un problème de salubrité. De même de leur
vivant les conditions d'hygiène sont si mauvaise que l'animal en souffre autant. Le peu de nourriture et de soins l'amène aussi à fouiller les détritus, poubelle, boire l'eau croupie... Pauvres
bêtes...


Richard LEJEUNE 02/02/2011 11:36



     Et au-delà de ce réel problème animalier, il nous faut malheureusement aussi penser aux nombreux Egyptiens qui, depuis tant d'années, en
sont réduits exactement aux mêmes expédients !!



Vanina 28/01/2011 19:28


J'attendais beaucoup cet article et je le découvre avec quelques jours de retard pour cause de grippe ! Un virus grippal qui ne m'a pas épargné cette semaine !
Donc déjà à l'époque des pharaons, les chiens restaient souvent dehors (acceptés grace aux services rendus)
En ce qui concerne les chiens "aujourd'hui" en Egypte, j'y étais il y a deux mois et je ne peux pas dire grand chose... fort heureusement, je n'ai pas assisté à des scènes pénibles. Par contre, je
n'ai pas vu de chiens heureux comme chez nous. Ils sont très maigres et ont l'air abandonnés. J'ai beaucoup d'admiration pour la fondation de Brigitte Bardot mais je n'étais pas au courant de ces
pratiques dénoncées
J'espère cher Richard, que la grippe n'a pas fait trop de ravages dans votre région en Belgique
Amical bonjour ! (je dois ajouter aussi que les chats n'ont pas trop l'air heureux non plus. Ils sont aussi maigres que les chiens. Une exception concernant les chats : Le monastère Sainte
Catherine dans le Sinaï ! De nombreux chats tous noirs et visiblement bien nourris. J'ai vu un moine en train de s'en occuper. Seule marque d'affection envers un animal que j'ai vu durant mon
voyage en Egypte. Mêmes observations pour la Jordanie...)


Richard LEJEUNE 29/01/2011 10:22



     D'après mes informations, seuls les animaux "utiles" pourraient prétendre à quelque considération ; et encore : c'est ainsi que les chevaux
attelés aux calèches pour touristes  présentent un état de maigreur pitoyable ... 


 


     (Bon rétablissement à vous ...)



Jc Vincent 25/01/2011 23:51


Il est vrai que l'aspect quelque peu fruste de ces bas-reliefs de pierre est largement compensé par la représentation de l'immense beauté de la protection et de l'inestimable amour d'une mère
...
Ces pratiques cruelles – je ne suis jamais allé au Caire et ne peux les confirmer !- que tu relèves ici envers les chiens et qui sont de mise en Egypte dite moderne (Brigitte Bardot s'est aussi
insurgée, en août dernier, contre le ramadan qui demande une torture et un sacrifice de mouton, ce qu’aucun Dieu, aucune religion ne devrait réclamer) me font penser à cette phrase d’Aragon «
Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine ».


Richard LEJEUNE 26/01/2011 10:40



Superbement à propos cette phrase d'Aragon !


Et malgré tout empreinte de poésie bien qu'évoquant un sujet grave.


 


Merci Jean-Claude de me l'avoir fait découvrir ...



Tifet 25/01/2011 20:28


Je suis tout à fait d'accord avec vous Richard, c'est il me semble cet irremplaçable amour maternel qui est là représenté par l'artiste......


Richard LEJEUNE 26/01/2011 10:36



Merci Tifet. C'est à tout le moins ainsi que je l'ai ressenti ...



FAN 25/01/2011 17:38


Oui, Richard, nous reviendrons Mardi avec l'empereur,sa femme et le petit prince!! Malgré le finesse de ce mini fragment en relief, il y a une manière de respect pour cette chienne aux
chiots!!Actuellement, En ce qui concerne les coutumes quelques peu barbares concernant les chiens, je pense que les égyptiens ne font pas de cuisine avec la viande canine!!Mais autre temps autres
moeurs, BB doit être ravie si elle a été entendu et lue!!!BISOUS FAN


Richard LEJEUNE 26/01/2011 10:35



     Que de monde si toute la Cour est présente mardi prochain ! Mais j'assumerai cette impériale visite, n'ayez crainte !


 


     Les Egyptiens, à l'instar des Coréens et des Chinois, entre autres, ne vont certainement pas cuisiner la viande d'un animal considéré comme
impur ; mais cela n'enlève rien à la barbarie  du geste cairote dénoncé dans le courrier envoyé au Président Moubarak.



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages