Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 23:00

 

     Alors qu'en douceur s'achèvent l'été et les vacances qui traditionnellement s'y associent, alors qu'à l'horizon d'une Belgique toujours à la recherche d'un gouvernement et dont l'éventuelle partition s'invite au-delà de la simple rumeur poignent rentrées scolaire et littéraire, notamment avec l'inévitable roman annuel, le dix-neuvième, de notre énigmatique Amélie Nothomb, rassurez-vous amis lecteurs, je n'escompte nullement vous interpréter du Bécaud, ou plutôt du Pierre Delanoë, mais plus sérieusement vous indiquer ce qu'EgyptoMusée entend bien vous proposer les mardis de cet automne.

 

     Pas de révolution de palais, en réalité ...

 

 

     Nombre d'entre vous l'auront assurément reconnu parmi les remarquables prises de vue que nous ont offertes les caméras de télévision en cet ultime après-midi d'une épreuve cycliste surmédiatisée qui, à cause de la suspicion de dopage qui l'entache maintenant depuis de trop nombreuses années, ne présente plus, à mes yeux à tout le moins, que l'intérêt de nous permettre d'admirer, vu du ciel, l'extraordinaire patrimoine naturel et architectural français. 

 

     Imposant, impressionnant, voire grandiloquent pour d'aucuns, mais éminemment majestueux, il vola, par sa séculaire prestance, la vedette à ceux qui, inlassablement, arpentaient de multiples fois les Champs-Elysées tout proches, fussent-ils rois de la petite reine.

 

     Certes, en des jours plus ensoleillés, l'étincellement du pyramidion qui surmonte l'obélisque de Ramsès II, sur cette place devenue de la Concorde, eût pu lui faire une pointe d'ombre : mais Pharaon avait manifestement dû invoquer son père Rê pour qu'il le laissât, sur le sol parisien, le seul représentant d'une monarchie absolue.   

 

     A l'instar des monuments que recèle l'enceinte d'Amon à Karnak, grâce à la volonté des souverains qui, de Philippe Auguste à Napoléon III, se sont succédé à la tête du royaume et de l'empire, il se construisit de siècle en siècle, s'agrandit, s'embellit et, de résidence royale, devint en 1793 temple de la Beauté, des Muses, des Arts ...

 

 

Louvre vu du ciel (Jean-Louis Schmidt)

 

     Le Palais du Louvre - car c'est bien évidemment de lui qu'il s'agit ici -, ce musée qui constitue l'essence même d'excellents blogs tels que ceux de Louvreboîte et de Louvre-passion, restera, vous ne pouvez en douter une seule seconde, le lieu de rendez-vous pour nos prochaines rencontres. Et plus particulièrement son Département des Antiquités égyptiennes que nous sommes loin, très loin d'avoir complètement visité. Et d'ailleurs, eu égard à la lenteur de nos déambulations, je doute que nous y parvenions vraiment ...

 

     Mais en définitive, peu me chaut : là où fatalement un jour, pour l'une ou l'autre raison, je m'arrêterai, vous aurez tout loisir, amis lecteurs, de reprendre et poursuivre personnellement vos pérégrinations de salle en salle, un autre Ouvreur de chemin, selon la belle formulation égyptienne, en tant que guide à vos côtés ...

 

     Ceci posé, il n'est point encore dans mes intentions de passer la main ; aussi, moderne Thésée, je vous invite, dès ce mardi 14 septembre, à nous retrouver dans la cinquième d'entre elles de manière à reprendre ce fil d'Ariane dont votre présence fidèle, vos commentaires et vos mails personnels m'autorisent, sinon m'invitent, semaine après semaine, à poursuivre le déroulement ...

 

     A mardi, donc.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article

commentaires

FAN 08/09/2010 16:47


Ciel, je ne le voyais pas si grand le superbe musée du Louvre!!!Même la pyramide en verre semble minuscule!! Merci pour le lien d'un des gardiens de ce beau musée, je vais l'insérer sur mon blog!
Suis heureuse de savoir que nous allons poursuivre grâce à vous Richard,le chemin du département des Antiquités égyptiennes!! Rendez-vous le 14 Septembre 2010!! BISOUS FAN


Richard LEJEUNE 08/09/2010 21:38



     Vous faites bien, chère Fan, de conserver en mémoire les liens - mais pas seulement l'un d'entre eux ! - que j'ai ici rendus
(rendus car, ils se trouvent depuis longtemps déjà dans ma colonne de droite ...) : vous y découvrirez une autre facette de ce merveilleux temple des Muses que, de ma petite province
belge, jamais je ne serai à même de vous fournir ...


 


     Et encore merci pour votre fidélité : je vous attends donc mardi prochain, à l'entrée de la salle 5 ...



Nat 08/09/2010 10:38


Le galbe, si je puis m'exprimer ainsi, de ce terme que j'ignorais jusqu'à ce jour d'"ouvreur de chemin" me plaît beaucoup... et ta dernière remarque concernant d'autres galbes, tout aussi
intéressants mais à priori plus pour la gente masculine, m'a fait rire à gorge déployée.
Toujours est-il que je n'ai visité qu'une petite partie du Louvre lors d'un de mes lointains passages à Paris (j'avais un jour voulu mais les gardiens faisaient la grève... déjà) mais je me
souviens avoir passé un bon moment dans le département égyptien, à combien d'années cela remonte-t-il ?? Plus d'une dizaine d'années de façon certaine avec ma fille, mes nièces et ma belle-soeur, 4
heures durant... C'est peu et beaucoup à la fois avec des jeunes âgées alors de 8 à 12 ans je pense...


Richard LEJEUNE 08/09/2010 21:30



     Et voilà donc un "gynécée en goguette" qui passe quatre heures d'affilée dans un département de musée ! C'est, effectivement, beaucoup pour
conserver l'attention de tout un chacun, a fortiori d'enfants de 8 à 12 ans !


 


     Il eût fallu consacrer la moitié moins de temps en une fois, mais revenir à maintes reprises durant la semaine : car, comme tu le soulignes
judicieusement, c'est peu et beaucoup à la fois !



J-P Silvestre 07/09/2010 12:54


Le débat que vous avez initié en publiant cet article me laisse songeur. J'ai très longtemps habité à côté du Louvre et je rougis de honte de l'avoir si peu fréquenté...
Je ne partage pas du tout les émotions de J-C VINCENT en regardant (très rarement) le Tour de France. Je ne vois que des gens qui pédalent comme tout le monde, ça ne m'émeut pas. Manque de
sensibilité ? Le dopage bien plus répandu que dans les autres sports et que les organisateurs s'acharnent à essayer de dissimuler plutôt que de le combattre n'est pas fait pour me réconcilier avec
cette manifestation. Je pense à tous ces cyclistes dont il a raccourci la vie. Sans parler de Laurent FIGNON dont la brièveté de l'existence n'aurait pas été due au dopage qu'il a reconnu. On l'a
beaucoup dit, un peu trop peut-être...


Richard LEJEUNE 07/09/2010 17:15



     Vous vous doutez, cher Jean-Pierre, que je suis entièrement d'accord avec vous sur à peu près tous les points de votre intervention.


 


     A peu près ? Oui,  car vous devez vous douter aussi que le seul sur lequel je ne puis vous suivre, c'est votre aveu d'avoir si peu
visité le Louvre ...


L'opportunité de la proximité était belle, pourtant ...


Mais assurément préférâtes-vous le galbe d'une petite amie parisienne à celui d'une antique statue égyptienne, qui vous laissait de marbre ...



jide 07/09/2010 07:30


Dans ton préanbule tu évoque le tour de France cycliste et les vues du ciel que l'on veut bien nous montrer d'en haut
Je l'ai encore en partie suivi pour la 17eme fois Plus pour visiter le France que par amour du vélo Cette année les Alpes et les pyrénées Le tour qui était une magnifique fete populaire accesible à
tous deviens de plus en plus une grosse affaire commercialle d'ou le quidam qui n'a pas le fameux V I P est tenu a distence au départ comme au arrivée Le tour est de plus victime de son succes
j'étais 4 jours a l'avance au pied du Tourmalet,celui ci affichait déja complet Tout compte fait le mieux est de le voir a la TV j'espere que vous avez bien profité de vos vacances amitiés de jean


Richard LEJEUNE 07/09/2010 08:48



     Tout à fait exact, Jean. Et c'est un élément qu'aussi j'aurais pu opposer à Jean-Claude : l'argent que semblable manifestation rapporte aux
organisateurs.


Je pense notamment à ce cycliste américain, convaincu de dopage, Armstrong pour ne pas le citer, complètement disqualifié à mes yeux, et que l'on invite
impunément - le terme n'est évidemment pas choisi au hasard - à venir courir une dernière année uniquement parce que sa présence draîne des sommes considérables.


Inadmissible ! Quel exemple, à nouveau, pour la jeunesse !!



Jc Vincent 07/09/2010 05:30


Ah ... enfin la rentrée !

Bien sûr, la suspicion de dopage qui entache régulièrement le sport cycliste (et tant d'autres disciplines sportives par ailleurs) diminue l'attrait que l'on peut éprouver pour celui-ci ; mais le
mien reste malgré tout grand pour ce sport, car il est trop facile et trop réducteur de ne focaliser que sur cet aspect négatif, alors que bien d'autres valeurs qui ont participé à la gloire du
Tour depuis sa création restent bien présentes (surpassement humain dans l'effort, dévouement pour l'équipe, stratégies de course, évolution technique dans le matériel, ...) : et heureusement oui,
après cela, si on n'aime toujours pas, il reste ce beau pays qu'est la France à découvrir par hélicoptère !
Tiens, l'on débat du cyclisme sur EgyptoMusée ? "C'est pas moi qui ai commencé M'sieur, c'est lui !"

Mais il nous faudra encore patienter une semaine avant de réintégrer nos classes de cours dans ce superbe (belle image) Palais du Louvre ... Alors, en attendant, je vais continuer à regarder la
Vuelta quelques jours encore !


Richard LEJEUNE 07/09/2010 08:41



     Ce cri du coeur, "Ah ... enfin la entrée", me donne à penser que tu n'as pas été vraiment sensible à la prose nervalienne que j'ai
proposée ces dernières semaines.


 


     Non, cher Jean-Claude, il n'était point dans mon intention d'ouvrir un débat sur EgyptoMusée à propos de considérations sportives : c'était
mon avis que je formulais au passage - mais je pense ne point être le seul à le prôner ! -, péremptoire, sans appel.


 


     Et donc, oui, c'est bien toi qui as commencé !!!


 


     Aussi - et mes propos ne me semblent nullement réducteurs -, ajouterais-je maintenant pour rebondir sur ce mien commentaire qui semble
t'avoir piqué au vif que chez ces gens-là, monsieur, l'esprit, le bel esprit antique du sport a complètement disparu.


 


     Et quand tu évoques les "valeurs", tu me fais franchement rire ! Déjà parce que pour beaucoup de ces hommes, le terme n'existe que
dans un vocabulaire ressortissant au domaine de l'argent.





     Surpassement humain de l'effort, donnes-tu comme premier exemple. Oui, grâce à des produits illicites que TOUS, absolument tous,
prennent un jour ou l'autre à partir d'un certain âge, à l'insu de leur plein gré. Sinon, absolument aucune victoire possible. Dixit un ami entraîneur d'une équipe de jeunes cyclistes
amateurs !


 


     Dévouement pour l'équipe, poursuis-tu. Je n'aurai qu'un exemple à te proposer, mais il me semble être de taille pour faire
s'écrouler cette belle  utopie : les Bleus en Afrique du Sud, cet été. Après cela, plus de discussion possible, à mes yeux à tout le moins, sur les valeurs du sport !!!


 


     On est loin, mais vraiment très loin avec le sport contemporain de la philosophie qui était effectivement celle des athlètes grecs de
l'Antiquité ! Et crois bien que je le déplore.


Je constate. Simplement. Et affirme, en tant qu'ancien pédagogue, que ces hommes donnent à notre jeunesse un exemple loin d'être vraiment éducatif et tout aussi
éloigné de ce que je considère, encore bien naïvement, être l'esprit du sport : rappelle-toi l'innommable coup de boule de Zidane, ou encore, précisément dans ce Tour de France-ci, l'inadmissible
coup d'épaule déstabilisateur d'un des membres de l'équipe du vainqueur, ou encore le refus, à Spa, des cyclistes du même tour de sprinter dans la grande avenue .


 


     Tu constateras que, de temps à autre, je sors de ma légendaire pyramide afin d'un peu scruter un autre horizon que celui des sables
nilotiques ...



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages