Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 00:00

    

      Le 5 octobre dernier, souvenez-vous, je terminai pratiquement notre rencontre par ces mots :

 

... dans ce même Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre, peut-être aurez-vous plus de chance que moi, amis lecteurs, de débusquer, au fil de vos déambulations, le cercueil E 3863 ayant appartenu à un certain Pami, Prophète d'Amon de Karnak, petit-fils d'un vizir s'appelant également Pami et provenant de la sépulture communément appelée des "prêtres de Montou", mise au jour par Auguste Mariette dans le temple de Deir el Bahari, en 1858 ; et, dans le lot des stèles retrouvées par ce même Mariette dans le Sérapéum de Memphis, la C 275 faisant allusion à un roi Pamy ; tous ces personnages ayant vécu à la XXIIème dynastie.

 

     Plus de chance que moi, car, bien que cités par feu l'égyptologue français Jean Yoyotte, les deux monuments ne figurent ni dans les notes qu'au cours de ces vingt dernières années j'ai prises de salle en salle ni dans la base de données du site internet du Louvre, en principe bien plus fiable que moi !

 

     Mais peut-être dans quelque réserve, sous nos pieds ?

     Et seuls, alors, conservateurs, égyptologues patentés et quelques privilégiés ont l'heur de les approcher ...

 

 

     Parmi les commentaires que je reçus dans les jours qui suivirent, celui de Montoumès, créateur sur le Net d'un incontournable Dictionnaire encyclopédique à l'Egypte consacré qui, me prenant  amicalement au mot, effectua sa petite enquête ...

 

 

     Je ne sais trop si, hors les murs du petit village-rue ardennais dans lequel jusqu'à tard dans mon adolescence je passai de superbes juillets et aoûts parce qu'y vivaient tous mes grands-parents et le reste de la fraterie Lejeune - mon père était pratiquement le seul de la famille à avoir quitté les Ardennes pour préférer la ville -, l'expression est connue.

 

     Dans la ferme où l'odeur des cochons le disputait à celle des gâteaux et des tartes que nous concoctait notre grand-mère avec les fruits que nous avions ramassés dans le verger étaient nés 7 garçons et 2 filles ; et dans le village, bien des années plus tard, tous les enfants de mes oncles et tantes. De sorte que quand juin finissait à Liège, je n'avais de cesse d'inviter mes parents à prendre le train - nous n'avions pas de voiture à cette époque ! - qui nous  conduirait vers la campagne, vers le bonheur.

 

      Là, entre autres activités, quand avec certains de mes nombreux cousins nous jouiions à retrouver un objet que l'un ou l'autre avait dissimulé à notre intention, après de parfois longs moments de recherche, fleuraient bon, dans notre babil enfantin, quelques tonitruants "ça brûle ! " dès que l'un de nous approchait de la fameuse cachette.

 

     Ce furent précisément ces mots tant de fois entendus et prononcés voici plus d'un demi-siècle qui me revinrent en mémoire quand je lus les précisions que mon correspondant m'adressait : ça brûlait-il ? Montoumes avait-il eu plus de chance que moi ? Avait-il trouvé Pami ?     

 

        Oui ! Le cliché qu'il m'envoya le prouvait.


 

Cercueil de Pami


 

     Enfin, presque ...

 

     Sur un site - mais bizarrement pas celui du Louvre, - il avait déniché cette photo du cercueil de Pami, Prophète d'Amon à la XXIIème dynastie. Beau début ; excellente première étape.

Malheureusement, le document n'était assorti d'aucune indication de localisation dans le Musée.

 

     Et rien encore pour ce qui concernait la stèle qu'également je recherchais ...

 

     Ne me départissant pas de ma pugnacité mais n'ayant point pour l'instant l'opportunité de me rendre dans la capitale française, je mandai une précieuse lectrice, elle-même conceptrice de cet excellent blog qu'elle a intitulé avec beaucoup d'humour Louvreboîte, de bien vouloir collaborer à cette double quête.

 

     Sur son acceptation, je n'avais aucun doute, pour autant qu'elle fût à Paris, bien évidemment. Mais la photo que je lui envoyai serait-elle suffisante pour lui permettre de  mener à bien ses investigations ?

 

 

     C'est ce que nous apprendrons, mardi prochain, pour pouvoir  éventuellement mettre ici un point final, semblable à ceux que Georges Simenon et Agatha Christie apposaient au terme des enquêtes romanesques que je dévorais quand j'avais pris la décision de ne pas nécessairement aller cueillir myrtilles et airelles ou participer aux jeux de mes cousins, dans ce petit village de nos Ardennes belges, sous le soleil de mes juillets et août d'adolescent ...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans Égypte : ô Louvre !
commenter cet article

commentaires

Nat 30/01/2011 09:29


Cela me fait penser à certaines "enquêtes" menées dans ma jeunesse en France, mais aussi ici dans des registres fort différents.
Je suis d'ailleurs à la recherche d'une reproduction ottomane bien particulière en ce moment...


Richard LEJEUNE 30/01/2011 10:27



     Excuse-moi, mais tes propos volontairement (je présume) peu détaillés m'apparaissent comme fort sibyllins ...



Fille du Midi 21/11/2010 13:45


Sympathique d'avoir partagé avec nous quelques souvenirs d'enfance... nous vous connaissons un peu mieux...
Amical boujour du sud de la France


Richard LEJEUNE 22/11/2010 08:11



Ce n'est, je vous assure, qu'une infime partie qui est ici dévoilée ...



Jc Vincent 10/11/2010 22:45


C’est rassuré et avec soulagement que j’ai lu ta dernière phrase, après avoir dévoré, à mon retour de vacances, ton passionnant article - j’écris ce mot « dévoré » pour les mêmes raisons que celles
expliquées avec beaucoup de justesse, d’élégance et de gentillesse par certains de mes prédécesseurs - : je suis rassuré car je n’ignorais pas que déjà petit, tu me l’as dit, tu « dévorais »
prioritairement aux jeux d'enfants habituels multitude de livres, et je ne suis pas surpris que tu y aies fait ici si joliment allusion !
Merci de ce partage de souvenirs d’enfance et d’émotions si agréables à lire... un partage agrémenté d'un bien grand suspens !


Richard LEJEUNE 11/11/2010 09:16



     C'est en fait la réminiscence du "ça brûle" qui, comme les Madeleines de Proust - auteur que j'ai aussi dévoré en son temps chez
mes grands-parents, maternels cette fois -, m'a entraîné à évoquer ces jeux d'antan.


 


     Cette exception mise à part, je ne compte pas ici m'épancher, préférant certes axer mes interventions sur l'égyptologie mais surtout
conserver mon petit jardin secret ... 



Tifet 10/11/2010 22:29


hé bien vous vous trompez Richard, je serai encore là mardi prochain ! ns partons en fin de semaine prochaine avec plein de choses pour" les Enfants de Louxor" sans oublier les appareils photos
bien sûr et les crayons à "croquer"......bonne fin de semaine !


Richard LEJEUNE 11/11/2010 09:05



Ah ? J'avais en tête que vous partiez le 15.



Tifet 10/11/2010 10:41


Quel suspens !!!! à mardi donc pour connaître peut-être la suite......peut-être aurez-vs le temps Richard de m'aider à trouver aussi l'origine d'une pièce que j'ai faite en terre et pour laquelle
je n'ai que très peu de renseignements (voir article sur mon blog où je lance un "avis de recherche"


Richard LEJEUNE 10/11/2010 12:07



     A mardi ???


Si mes souvenirs sont bons, Tifet, ne serez-vous pas déjà, votre époux et vous, en train de fouler la terre des pharaons ?


 


      Et si, comme je le pense, tel sera le cas, je vous y souhaite à tous deux un excellent séjour ...





PS :  N'oubliez pas votre appareil photographique et votre carnet de notes ! Et un ou deux bics ... Vous savez que je ne peux m'empêcher de poser des questions
!



etienne 09/11/2010 23:19


merci Richard!

encore un bon moment passé à dévorer votre littérature sapintale!
beaux souvenirs de jeunesse!

cordialement!

Etienne


Richard LEJEUNE 10/11/2010 12:02



     Mon cher Etienne, vous constaterez vous aussi un jour, quand dans une bonne trentaine d'années vous atteindrez l'âge qui est aujourd'hui le
mien, que les souvenirs, de jeunesse ou autres, constituent tout ce qui reste du passé et qu'il est alors temps de se les remémorer pour être à même de les raconter à ses petits-enfants.


 


     "Quand Papy avait ton âge ...", etc., etc. 


 


     Cela aussi est un excellent moment que m'offre cette belle "adolescence de la vieillesse" dans laquelle je me trouve à présent
...



Louvre-passion 09/11/2010 21:02


J'attends donc mardi prochain le résultat de l'enquête et la fin du suspense.


Richard LEJEUNE 10/11/2010 11:53



     Oui, un peu de patience à toi aussi.


 


     A moins que, grand promeneur, partant, grand connaisseur du Musée, tu t'offres le temps pendant tous ces futurs jours de congé, d'y aller
fouiner et de prendre de court la suite de mon récit en apportant ta réponse à l'énigme ...


 


     Et alors, il me faudra très certainement modifier la suite du récit déjà rédigée et prête à sortir mardi prochain ...



Montoumès 09/11/2010 13:38


Merci d'abord Richard pour ce billet d'une délicatesse littéraire et d'une richesse syntaxique agréable ;
Merci ensuite pour cet aparté sur ma recherche ;
Merci au passage à la détentrice de Louvreboite pour sa gentillesse ;
Et merci pour ce récit littéraire d'un genre que j'affectionne, et pour le suspense digne d'Agatha Christie (dont j'apprécie tout autant son héros belge !).

Amicalement !
Montoumès (Ou "J" si vous préférez :))


Richard LEJEUNE 10/11/2010 11:47



     J'ai effectivement déjà ici noté J. simplement pour respecter ton anonymat ; il est évident que si tu préfères que j'emploie le prénom
complet, cela ne me pose aucun problème.


 


     Après tous les remerciements que tu avances dans ton commentaire, je n'ai plus qu'à ajouter le mien - ce qui est fait déjà dans l'article
rédigé et pré-programmé pour mardi prochain - pour ce qui vous concerne tous, Louvreboîte, toi et une tierce personne qui fera une brève mais incontournable apparition dans la suite de ce
"palpitant" récit ...



JA 09/11/2010 11:02


Bonjour,votre article mêle votre recherche égyptologique et vos souvenirs d'enfance,c'est très beau...
Attendons l'aide de votre lectrice parisienne ( Louvreboite)pour en savoir plus sur votre quête....JA


Richard LEJEUNE 10/11/2010 11:40



Une simple petite semaine de patience, donc ...



Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages