Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 23:03

 

     Certes, j'eusse pu vous convier, amis visiteurs, à une balade dans un parc de quelque 45 hectares, superbe, celui du domaine royal de Mariemont, à Morlanwelz, en province de Hainaut belge où nous aurions flâné de conserve sur les bords munificents d'un plan d'eau ; 

 

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

où nous aurions admiré des essences classées, certaines rares parce qu'exotiques, d'autres parce que moult fois séculaires ; 

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

où nous aurions badaudé sur des chemins ourlés de flamboyants massifs d'azalées et de rhododendrons qu'ombragent fraternellement des hêtres pourpres ;

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

où nous aurions croisé six hommes, de licou et de simple chemise couverts, résignés si j'en crois Froissart, à se sacrifier pour sauver les habitants de leur ville s'apprêtant à être conquise par la soldatesque d'Édouard III d'Angleterre ; 

   

Auguste RODIN "Les Bourgeois de Calais"

Auguste RODIN "Les Bourgeois de Calais"

 

où nous aurions ...

 

     Brisons net l'anaphore et acceptez, - la beauté bucolique du parc ne le cédant en rien à celle des oeuvres égyptiennes encore à découvrir -, qu'après l'article préliminaire, sorte de mise en bouche apéritive du 17 mai dernier, après le préambule du 24 mai suivant, après les deux rencontres que nous nous sommes octroyées les 31 mai et 7 juin, j'aie préféré suivre l'invite que me suggère l'index injonctif de ce jeune garçon, - doigt que le scribe Amenempopé aurait pu comparer à un bec d'ibis :

 

 

Victor ROUSSEAU : "Vers la vie"

Victor ROUSSEAU : "Vers la vie"

 

nous rendre à nouveau au Musée lui-même 

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

et plus spécifiquement en son second étage pour y reprendre, là où nous l'avions à peine ébauchée, la visite de l'exposition "Dieux, génies, démons en Égypte anciennequ'Arnaud Quertinmont, 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

Égyptologue, Docteur en Histoire, Art et Archéologie et Conservateur du Département Égypte/Proche-Orient, y propose jusqu'au 20 novembre prochain.

 

     Dans l'imposant ouvrage d'art de quelque 380 pages, - un catalogue, est-il convenu de l'appeler -, réalisé sous sa direction,

 

 

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

l'introduction et les trois grandes thématiques envisagées par les contributions de grands noms de l'égyptologie contemporaine sont précédées d'un  texte, pp. 11-3, Par Horus demeure ! ou l'éternelle fascination des dieux égyptienssigné Jean-Marcel Humbert.

 

     Docteur en Histoire (égyptologie) et Docteur d'État ès-lettres et Sciences humaines de l'Université Paris IV-Sorbonne, Conservateur général honoraire du Patrimoine, J.-M. Humbert est incontestablement devenu LA référence en matière d'égyptomanie, thème qu'il a développé dans de nombreux écrits, ainsi qu'en tant que Commissaire de la mémorable exposition "Égyptomania. L'Égypte dans l'art occidental (1730-1930)", que j'eus l'heur de voir au Louvre en mars 1994.

 

     Le titre de son article, à tout le moins les trois premiers termes, fait évidemment référence, beaucoup d'entre vous l'auront reconnue, à l'exhortation "Par Horus demeure !" prononcée par le Professeur Mortimer en brandissant dans la direction d'un dangereux serpent naja rampant vers son lit la petite gaine de cuir contenant une quelconque formulation magique tracée en hiéroglyphes sur un vieux papyrus - (Mystère de la Grande Pyramide, tome II : La chambre d'Horus, planche V, dernier philactère) - que lui avait offerte quelques heures plus tôt le cheik Abdel Razek (op. cit., planche IV, 9ème vignette).

 

     Court article en réalité qui aurait tout aussi bien pu figurer dans un éventuel catalogue de l'exposition De Stargate aux comics que nous avons visitée de conserve les deux semaines précédentes, dans la mesure où traitant d'égyptomanie, il montre dans un premier temps combien certains dieux égyptiens contribuent de nos jours à faire acheter, Bastet, des croquettes pour chats, Osiris, des voitures d'occasion et Isis, des tire-lait !! 

 

     Isis dont J.-M. Humbert retrace ensuite la popularité dans l'imaginaire collectif depuis les cultes isiaques que propagèrent dans tout le bassin méditerranéen les légions romaines jusqu'aux comics américains qui en firent une héroïne surhumaine, dont également le cinéma s'empara, détenant certains pouvoirs comme ceux de s'envoler, de passser murailles, d'apparaître ou de disparaître selon son humeur ...

 

    Cette Isis devenue égérie d'une littérature éminemment contemporaine, l'exposition du rez-de-chaussée la met en valeur dans une de ses vitrines.          

 

     

 

 

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

      Preuve, si besoin s'imposait encore de le souligner, qu'exista dans le chef de ses commissaires l'impérative volonté de les penser de manière que soit possible entre elles une étroite interdépendance susceptible, à des niveaux différents certes, de grandement séduire autant les parents que leurs enfants.

     Enfants qui sont bien sûr attendus eux aussi au second étage et auxquels un parcours est suggéré, avec jeux de questions/réponses, guidés qu'ils seront par un "Bès" contemporanéisé. 

 

© Alain Guilleux

© Alain Guilleux

 

 

     Là, tous auront loisir de retrouver la déesse Isis, épouse d'Osiris, mère d'Horus plus d'une quinzaine de fois représentée sous divers aspects et à différents époques avec les traits d'une jeune femme élancée, revêtue d'une robe longue moulante et souvent "coiffée" du signe hiéroglyphique figurant le siège du roi servant à écrire son nom en égyptien.

 

     C'est cette première apparence que je soulignerai aujourd'hui grâce à un fragment de cartonnage de momie en lin stuqué et peint (FT 207), datant de l'époque pendant laquelle l'Égypte vécut sous les dominations grecque puis romaine.

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

 

     Il fait partie d'un très bel ensemble de textiles coptes, 220 pièces, constitué par Maria Luise Fill et Robert Trevisiol, couple véritablement passionné par les tisssages et qui, dernièrement, décida d'offrir leur collection à la Fondation Roi Baudouin avec mission de la sauvegarder. Celle-ci jugea opportun de la placer en dépôt au Musée royal de Mariemont aux fins qu'elle soit admirée par le plus grand nombre. 

 

     Scrutez cette pièce de tissu : au niveau de la portion inférieure gauche, sous les représentations momiformes de chacun des quatre fils d'Horus et face à sa soeur Nephthys, vous distinguerez Isis, tournée vers la droite, assise sur le hiéroglyphe de l'or et portant sur la tête la figuration minimalisée du trône qu'à l'instant j'évoquai.

 

     Avant de prendre congé de vous, amis visiteurs, préférant vous laisser déambuler seuls au sein de l'exposition à la recherche des autres Isis présentes, j'aimerais  partager avec vous un véritable coup de coeur. Il constituera la seconde apparence sur laquelle je souhaitais ce matin attirer votre attention : une Isis coiffée de cornes ceignant un disque solaire, l'assimilant fortement à la déesse Hathor, figures divines de l'amour maternel qu'elles représentaient toutes deux dans la mythologie égyptienne.

 

EXPOSITIONS Á MARIEMONT : 4. DIEUX, GÉNIES, DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE : ISIS

     

    Qu'importe si pour expliquer d'aussi longues ailes, d'aucuns évoquent un geste protecteur quand d'autres hésitent entre celui de permettre l'ombre et, plus poétique et mieux en accord avec les souhaits des défunts, celui d'apporter en battant le doux souffle du vent du nord : mais ne trouvez-vous pas, amis visiteurs, qu'ainsi dotée, de cette statuette en bronze de 26 centimètres de haut, de cette Isis ailée, comme il est convenu de la nommer dans la littérature égyptologique, sourd une élégance hors du commun ?              

 

     Il vous reste un peu plus de cinq mois pour venir l'admirer à Mariemont avant qu'elle s'en retourne au Museum aan de Stroom d'Anvers où elle est répertoriée sous le numéro d'inventaire AV 79.1.30.

 

 

 

     (Grand merci à toi, Alaind'avoir aussi amicalement accepté de m'offrir ta photo de l'affiche de Bès destinée aux enfants pour l'insérer dans le présent article.)

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

CANNUYER ChristianStatuette d'Isis ailée, dans QUERTINMONT ArnaudDieux, génies et démons en Égypte ancienne, Paris, Somogy Éditions d'Art / Morlanwelz, Musée royal de Mariemont, 2016, notice catalogue 57, pp. 190-1.

 

QUERTINMONT ArnaudFragment de cartonnage, dans QUERTINMONT ArnaudDieux, génies et démons en Égypte ancienne, Paris, Somogy Éditions d'Art / Morlanwelz, Musée royal de Mariemont, 2016, notice catalogue 149, pp. 340-1.   

  

TREVISIOL Robert & alii, Textiles coptes. La collection Fill-Trevisiol, Bruxelles, Fondation Roi Baudouin, 2015, pp. 30 et 99.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans L'Égypte en Belgique
commenter cet article

commentaires

Carole 17/06/2016 00:30

Vos deux denriers billets mettent bien en évidence, à travers le compte-rendu d'une exposition qui semble passionnante, la fascination que l'Egypte continue d'exercer sur notre culture "moderne" (et qui ne l'est que parce qu'elle et justement très ancienne). C'est fabuleux, finalement, de penser que les cultures qui restent vivantes le restent parce qu'elles se sont vouées à accompagner les morts et à orner les tombes. De quoi méditer pour nous, aussi, aujourd'hui.

Richard LEJEUNE 17/06/2016 09:03

Comme vous, Carole, je pense effectivement qu'au-delà de la simple relation que j'ai faite de l'exposition "Stargate" dans mes deux précédentes interventions, il y a maintenant beaucoup à méditer de la part de mes visiteurs sur la pérennité de la mythologie égyptienne au sein de notre quotidien ...

FAN 15/06/2016 18:12

Une "ISIS" superbement ailée et protectrice!! Les "bourgeois de Calais" en Belgique m'ont intrigué!! aussi, je suis allée sur Google et j'ai lu l'historique de ceux- ci qui est très intéressant !!le parc est magnifique!! j'aime beaucoup l'affiche très pédagogique avec le dieu "BES" il a un air coquin qui lui sied très bien!!hihi merci Richard pour cette promenade!!Bisous Fan

Richard LEJEUNE 17/06/2016 07:38

Je pensais effectivement, Alain, évoquer tout l'encadrement que le Musée royal de Mariemont a prévu pour les différentes tranches d'âge dans mon dernier article avant les vacances d'été qui donneront congé à mes visiteurs jusqu'à la reprise, fin août ou début septembre mais n'ai pas encore vraiment déterminé ces deux dates ...

Messuy 16/06/2016 18:05

Bonjour,
tout le dispositif pédagogique mis en place autour de ces expositions est remarquable.
Richard nous en dira peut-être un mot plus tard.
Alain (un autre)

Richard LEJEUNE 15/06/2016 20:37

Pas de problème, chère Fan ! C'est un plaisir pour moi de partager aussi ma visite à Mariemont en mai dernier...

Avez-vous également lu sur le site de Mariemont l'histoire des Bourgeois de Calais en rapport avec la commande que Raoul Warocqué avait faite à Rodin ?

(http://www.musee-mariemont.be/index.php?id=4047)

N@n 14/06/2016 14:15

Superbe Isis en effet... Et, pour l'avoir également contemplée et admirée, je comprends fort bien ton coup de coeur !
Attention, cher Richard... Tiyi pourrait en être jalouse ;-)
Bises,
N@n

Richard LEJEUNE 14/06/2016 18:56

Et s'il n'y avait qu'elles deux, chère N@n !!

Alain 14/06/2016 12:14

La statuette d’Isis est superbe avec ses longues ailes sous les bras.
Je me demande si il y a un rapport entre cette Isis ailée coiffée de ce disque solaire et la légende d’Icare se brulant les ailes en s’approchant trop près du soleil ?

Richard LEJEUNE 14/06/2016 18:55

Sans vouloir paraître péremptoire, je ne pense pas, Alain.
Les différentes raisons avancées par les égyptologues pour expliquer la finalité de ces longues ailes attribuées à Isis, même si elles ne sont pas concordantes, ne m'engagent nullement à établir une corrélation entre le mythe grec d'Icare et celui d' Isis et Osiris...

Etienne Rémy 14/06/2016 00:35

Merci pour cette belle balade!
Ah un article de Christian Cannuyer sur cette belle Isis ailée! Un grand homme de l'égyptologie belge et un excellent conférencier que j'ai eu l'honneur de rencontrer deux fois et même de déjeuner et dîner en petit comité!
Merci beaucoup Richard.

Amitiés!

Richard LEJEUNE 17/06/2016 07:46

Oui, j'ai lu sur ta page FB, Étienne, qu'un voyage en Égypte se prépare pour vous deux à l'automne. J'en suis très très heureux.

Etienne Rémy 16/06/2016 21:33

Ah super!
Où en Grèce cette fois ci?

Nous Sardaigne si tout va bien et Louxor et croisière d'Esna à Philae fin octobre enfin!
Ce sera ma premiere fois!

Oui la pluie est usante!

Bin courage!

Richard LEJEUNE 14/06/2016 19:00

Cela ne s'arrêtera donc jamais ??? Le soleil grec, ce ne sera qu'en août ! Encore long avant d'y arriver, Étienne ...

Etienne Rémy 14/06/2016 14:44

Ah ok. Merci Richard!
Bonne journée et bon courage avec ce temps pourri qui doit te faire souffrir.

Richard LEJEUNE 14/06/2016 07:43

Merci Étienne pour ce souvenir personnel.
Si tu me permets de simplement préciser ton propos, il n'y a aucun article signé du Professeur Christian Cannuyer dans le catalogue de l'exposition mais plusieurs notices accompagnant des pièces que l'on peut y admirer, dont cette remarquable Isis ailée.

Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages