Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 23:00

 

       - Et pourquoi pas, m'ont suggéré par mails personnels, avec insistance soutenue, certains d'entre vous, amis lecteurs, dans la foulée de l'intervention consacrée au bosquet de papyrus que vous nous aviez proposée le 23 mars dernier, puis de celle  décryptant plus spécifiquement la capture  de volatiles au bâton de jet du mardi 30 suivant, ne nous proposeriez-vous pas un troisième et dernier volet de ce qui pourrait constituer in fine une sorte de trilogie concernant la scène de chasse et de pêche dans les marais que vous nous précisez si importante et si récurrente dans les chapelles funéraires égyptiennes ? 

     L'idée, vous vous en doutez, s'est frayé chemin dans mon esprit à mon retour sur le Net au terme de ce congé de Printemps que je m'étais généreusement octroyé ; d'autant qu'indirectement, certains commentaires un rien dubitatifs quant à l'une ou l'autre de mes assertions semblaient aussi grandement m'y inviter.

     Après tout, nul obstacle dirimant à prendre en compte vos remarques : il ne me coûterait que de modifier mes plans, de postposer la présentation d'un nouveau bas-relief - puisque j'avais prévu que nous continuerions tout naturellement à nous pencher sur les pièces exposées dans la vitrine 2 de la salle 5 du Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre devant laquelle déjà nous devisons depuis le 23 février -, et, dès lors, de quelque peu amender le billet de 2008 qu'au passage je vous avais dernièrement invité à relire, de manière qu'il présente une cohérence avec ceux déposés en mars dernier dans la même rubrique "Décodage de l'image égyptienne".

     - De sorte que, renchérirent d'autres fidèles, nous aurions ainsi à notre disposition, se suivant dans cette catégorie spécifique, trois mises au point qui, à la manière d'un tryptique, s'ouvriraient les unes par rapport aux autres, se compléteraient,
se répondraient mutuellement ...

     Vous pensez bien qu'à l'aune de ces arguments imparables, je ne fus point long à convaincre :
facilement consultables puisque regroupés au sein d'une même rubrique, ces  textes successifs représenteraient la somme des données colligées et synthétisées sur le sujet.

     Aussi, me ralliant à vos judicieuses suggestions, c'est ce troisième pan de réflexions que j'escompte donc immiscer  ici, ce prochain 20 avril
, avant que, de conserve, nous reprenions les matinales déambulations égyptologiques dans "notre" musée.
 
      A mardi ?
Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 00:00

 

     A événement particulier, article non moins particulier.
     Certes pas pour ce qui concerne sa teneur mais, plus prosaïquement, au niveau du choix de sa date de publication : car enfin, nous ne sommes ni mardi ni samedi, allez-vous vous étonner !

     Alors pour quelle raison, entre les Conservateurs du Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre - dont, chaque deuxième jour de la semaine, indirectement, je mets en exergue le choix qui est le leur d'exposer dans telle ou telle vitrine maints trésors antiques, prétextes aux entretiens qui nous réunissent, vous et moi, amis lecteurs -, et les égyptologues tchécoslovaques avec lesquels, pour l'instant à tout le moins, nous prenons bien agréable rendez-vous chaque samedi, ai-je ainsi de chic décidé de m'immiscer avec ces quelques lignes ?

     Nul besoin, je vous assure, de chercher midi là où il n'est nullement : le bien-fondé de cet inopiné et court billet ne repose en rien sur une éventuelle tonitruante déclaration à propos d'une fabuleuse découverte archéologique qui bouleverserait les connaissances que nous croyions détenir concernant l'Histoire de la terre pharaonique.

     L'événement que, d'emblée, j'évoquais ci-dessus en le qualifiant de "particulier" et dont, par respect pour votre assiduité, il ne m'eût pas plu de faire l'économie, se résume simplement en une date, banale en vérité, mais cardinale pour ce qui me concerne : celle de notre toute première rencontre ici même, voici deux ans, le 18 mars 2008 donc.   

     Loin de moi l'envie de vous rebattre les oreilles avec des statistiques de fréquentation : peu me chaut d'étaler ici et maintenant le nombre d'abonnés qu'il me faudrait ensuite non seulement multiplier par la racine carrée de l'ineffable "blogrank", cette carotte si chère à certains "Overblogueurs",  mais aussi, mathématique informatique oblige, diviser par le nombre de pages vues en un tour d'horloge et ce, dans le seul but  hagiographique de me faire accroire que je suis indispensable, partant incontournable dans le P.A.F (Paysage admirablement fallacieux) de la blogosphère : permettez-moi de juger totalement inintéressant ce type d'analyse spécieuse !

     Certes, je n'aurai garde de le nier ou de vous donner l'impression de bouder mon plaisir : qu'ensemble nous devisions consécutivement à l'un ou l'autre de mes articles me sied évidemment au premier chef, vous ne pouvez en douter ; mais que vous soyez quelques-uns,  quelques dizaines, voire centaines à me lire, mais parfois pas un seul à m'écrire, jamais vous n'estimerez à sa réelle valeur le bonheur (égoïste ?) qui est mien, après avoir enseigné trente-trois années durant, d'être toujours à même, maintenant que ce qu'il est convenu d'appeler la retraite emplit mes jours, de rédiger un article et de fouiller, des heures durant, chaque recoin de mes bibliothèques pour  mettre enfin la main sur LE document idoine qui me permettra d'étayer telle ou telle hypothèse, d'avancer tel ou tel axiome, d'asséner telle ou telle vérité historique.

     Depuis deux ans, amis lecteurs, par vos visites réitérées, par votre fidélité à suivre mes pérégrinations, fussent-elles au Louvre, à Figeac, à Bruges ou à Prague, par vos commentaires libellés ici même pour certains ou par mails personnels pour d'autres, quand ce n'est pas par quelques coups de téléphone ou discussions de vive voix avec un ami proche, vous me faites chaque semaine le plus beau, le plus roboratif, le plus précieux, le plus inestimable des cadeaux d'anniversaire.

     C'est l'unique motif pour lequel, aujourd'hui, il m'importait d'épingler cette date aux fins de pouvoir écrire un mot au bas de cette page, un seul frappé à l'initiale d'une majuscule : Merci.

     Merci à vous de m'avoir offert l'opportunité, ces deux années si rapidement écoulées, de poursuivre sur la voie du passeur de mémoire, de l' "ouvreur-de-chemins" que, modestement, j'ai toujours cherché d'être.

    Merci à vous de continuer à m'accorder votre confiance ...

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 23:00


     Vous l'aurez forcément constaté, ami lecteur, l'été touche pratiquement à sa fin, et avec lui, inévitablement, les vacances de certains d'entre nous. Il semble obligé, maintenant pour ceux-là, de reprendre qui le chemin de l'Ecole, qui celui du bureau, qui celui de son blog.

     C'est la raison pour laquelle, aujourd'hui, j'ai estimé opportun de vous donner en primeur quelques orientations nouvelles que j'aimerais insuffler au mien. Un peu à l'instar de celle qui a été proposée en ce début de semaine par France Culture à ses auditeurs, mais à mon niveau bien plus modestement, je voudrais vous faire part de la "grille des futurs programmes".

     Rien ne change, toutefois, pour ce qui concerne le calendrier, maintenant parfaitement rôdé depuis plus d'un an : vous l'avez constaté, nous réserverons toujours au mardi, jour officiel de fermeture hebdomadaire du Musée du Louvre, profitant ainsi de cette absence de touristes, notre visite de son Département des Antiquités égyptiennes. Et d'ailleurs, une rencontre préparatoire a déjà eu lieu ce 1er septembre, salle 5, aux fins de découvrir de conserve ce qu'elle recèle de manière générale et ce que, au fil des prochaines semaines, au fil des prochains mois, je vous détaillerai par le menu.

     Quant aux samedis, j'escompte, comme précédemment, continuer à vous donner à lire soit des morceaux caractéristiques de la littérature égyptienne, soit des extraits de textes consacrés à la terre pharaonique, rédigés par des égyptologues faisant état de leurs rapports de fouilles, notamment, ou par des écrivains qui l'ont un jour arpentée. Rien de nouveau sous le soleil, apparemment, fût-il de Rê !

     Mais alors, m'objecterez-vous, pourquoi ce billet de rentrée qui semblait présager d'un tournant ? 

    Parce que je voulais reprendre contact avec vous, ami lecteur, tout d'abord sur le mode de l'intime : en effet, un peu comme certains adolescents qui, lundi, réintégreront leurs salles de cours la tête et le coeur encore emplis des amours de vacances, j'aimerais, pendant quelques samedis, et avant de nous replonger dans la littérature annoncée, vous faire partager certaines émotions que j'ai vécues lors de mes escapades à la fois de juillettiste et d'aoûtien; un peu comme, souvenez-vous l'année dernière, cette visite que nous avons faite du Musée de Figeac ... 

     Même si, à terme, j'escompte évoquer ici les travaux de prestigieux savants d'Europe centrale, il ne s'agira pas nécessairement cette fois, me concernant, uniquement d'égyptologie ... mais chut ! Permettez-moi de ne point ce matin soulever le voile de ces miennes amours estivales (tout en vous promettant d'exceptionnelles rencontres) et de vous proposer un premier rendez-vous le samedi 12 septembre en vue de rencontrer une beauté merveilleuse, sublime même ...


     Enfin, ce billet d'introduction à une nouvelle année "bloguiale" en prise directe avec le calendrier scolaire a aussi pour but d'épingler une petite nouveauté ressortissant, une fois n'est pas coutume, au domaine de la technique et des possibilités qu'offre Overblog : il s'agit, certains parmi les fidèles en ont d'ailleurs déjà pris conscience, de l'opportunité que vous avez à présent de vous "abonner" en indiquant, dans la case "Newsletter", en entrée de la colonne de droite, votre adresse mail; de sorte que, miracle de l'informatique, chacun d'entre vous sera immédiatement tenu au courant de la publication de mes futurs articles.

     Et tout en parodiant une formule publicitaire que, humoristiquement, on attribuait voici quelques années à certaines Directions d'écoles belges : "Inscrivez-vous, nous ferons le reste ! ", j'invite donc tous ceux qu'EgyptoMusée intéresse (oserais-je un "... qu'EgyptoMusée passionne" ?) à profiter de cette facilité pour venir me rendre visite dès potron minet.

     A bientôt ?

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 23:00


     Comme je l'ai laissé sous-entendre mardi dernier, ami lecteur, je ne compte pas entamer avec vous la visite de la salle 5 du Département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre avant les vacances scolaires, et être obligé, après un article ou deux, de l'interrompre pendant ma propre période de séjours à l'étranger.

     Aussi, vous me permettrez de vous proposer d'ores et déjà un certain nombre de rendez-vous : le plus important, bien évidemment, étant de nous retrouver ici au Louvre, le MARDI 1er SEPTEMBRE,  pour poursuivre notre découverte des salles du circuit thématique du rez-de-chaussée de l'aile Sully, côté Seine, en bordure du quai François Mitterrand.
 


     Toutefois, avant cette échéance qui peut paraître relativement lointaine à certains, - et là sera mon deuxième rendez-vous, bientôt suivi de quelques autres -, j'ai imaginé vous donner à lire,  CHAQUE SAMEDI du 4 juillet au 29 août inclus, un texte de Jean CAPART, cette immense figure de l'égyptologie belge que j'ai déjà eu l'heur de vous présenter ici et .

     Certes, j'aurai préalablement programmé ces quelques billets qui se succéderont ainsi durant cette mienne absence, aussi vous faudra-t-il patienter, pour recevoir réponse à vos commentaires et questions, que je sois définitivement rentré au pays ou, si l'occasion s'en présente, entre les différents séjours et escapades que nous comptons  effectuer, mon épouse et moi-même, pendant ces quelques semaines estivales.
 
     Quoi qu'il en soit, dès aujourd'hui, je voudrais, à tous mes lecteurs qui ne vont pas tarder à s'égailler ici et là, qui pour lézarder, qui pour musarder, souhaiter d'excellentes et profitables vacances. 

      A samedi prochain donc pour le "premier épisode du feuilleton de l'été", avec Jean Capart.

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 00:00

   
     Vous aurez probablement remarqué, ami lecteur, les changements apportés, à l'extrême fin de mon article de ce mardi quant à la ventilation des références des auteurs consultés. Aussi, et exceptionnellement, vous ne trouverez pas de poème antique ou de texte d'un écrivain célèbre consacré à l'Egypte, aujourd'hui, mais bien une nécessaire mise au point que je tiens à faire, de manière à faciliter votre éventuelle navigation dans la catégorie "Bibliographie".

     En effet, et parce qu'Overblog semble éprouver de plus en plus de difficultés à gérer mon imposant fichier bibliographique initialement publié à la création de ce blog, le 18 mars 2008, et augmenté de semaine en semaine - c'est ainsi que des références que j'avais évidemment classées alphabétiquement se sont, à l'automne dernier, bizarrement et incorrectement retrouvées à l'extrême fin de ma liste d'auteurs -, j'ai décidé, dans un premier temps, de scinder ce fichier en quatre parties afin d'en diminuer considérablement le volume; en espérant que, grâce à cette répartition, les inconvénients que je suppose dus au nombre trop important de données dans cet article essentiel déontologiquement parlant, puisque j'y cite mes sources, mais aussi d'un point de vue intellectuel puisqu'il permet à tout lecteur intéressé de poursuivre d'éventuelles recherches, ne se reproduiront plus.

     Si d'aventure, cette scission opérée ne devait pas éliminer les notables inconvénients que j'ai relevés au cours de ces derniers mois, je prendrais alors la décision d'indiquer chaque référence, complètement, en note infra-paginale des futurs articles, sans plus renvoyer à mon fichier bibliographique de base.

     Toutefois, je suis conscient que pour toutes les références de 2008, un petit "problème" se pose : en effet, le lien à chaque fois indiqué au bas de mes billets successifs ne renvoie qu'au premier des quatre volets nouvellement créés (en fait, celui concernant les auteurs A - F), et pas nécessairement à celui qui correspond au nom que vous recherchez.

     Il faudra, dès lors, et seulement pour les articles rédigés en 2008 qu'il vous plairait d'à nouveau consulter que vous vous référiez au seul nom de l'auteur, classé par ordre alphabétique : j'ai en effet réorganisé l'ancien fichier selon les quatre subdivisions suivantes : 

A - F
G - L
M - R
S - Z

     Il va sans dire que pour les références bibliographiques des articles publiés depuis ce mardi 6 janvier 2009, il vous suffit de cliquer sur le nom de chacun des auteurs afin d'automatiquement être dirigé vers le volet idoine des quatre de la nouvelle bibliographie.

     En espérant avoir facilité votre consultation,

Richard LEJEUNE

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 12:44


     Bonjour à tous

     Ce petit message pour annoncer la création prochaine d'une nouvelle section à l'intérieur de ce blog. Section qui n'aura strictement rien à voir avec mon projet initial, mais qui s'ouvrira sur des articles consacrés à l'art en général, hormis l'égyptologie bien entendu. 

     Je l'intitulerai - vous me pardonnerez le jeu de mots, assez facile - : RichArt
(Avec un T final, comme les célèbres Dupond et Dupont de Hergé.)

     A bientôt ...

 

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 20:48

 

A MATHIS, mon petit-fils, né le 30 octobre 2007,


  Ce blog, non pas pour nécessairement lui communiquer ma passion
  de l'Égyptologie.
  Mais pour lui insuffler la passion, quelle qu'elle soit. Tout  simplement.

Bonjour à tous, et bienvenue sur EgyptoMusée

    
Parce que j'ai goûté à la publication du premier de mes articles (à Watteau consacré) ici même, sur Overblog, grâce à l'aimable hébergement d'un très grand connaisseur du Musée du Louvre ; parce que depuis, de toute part, je ne cesse d'être encouragé à créer mon propre espace ; et tout simplement parce que j'ai moi aussi très envie de faire partager ma passion, j'ai pris la décision de me joindre à toutes celles et ceux qui sur ces sujets font çà et là florès pour présenter des oeuvres d'art.

     Le nom que j'ai choisi pour ce blog peut s'entendre, doit s'entendre de diverses manières : "l'Égypte au musée" est bien évidemment celle qui vient en premier lieu à l'esprit. Mais à cette acception, il est loisible aussi d' ajouter la marque du pluriel : cela deviendrait alors "l'Égypte aux musées". Et voilà déjà une possibilité offerte d'élargir le champ d'investigation vers d'autres horizons que ...
Que quoi, en fait ? 

     A l'aube des années nonante, au cours des vacances de Pâques 1990, puis 1991, puis pratiquement chaque printemps depuis, alors que mon épouse et notre fille dévalent allègrement les pentes enneigées des stations de sports d'hiver, j'ai effectué, au Musée du Louvre, jours après jours, une semaine durant, le relevé des pièces qu'offraient les différentes salles de la section égyptienne de l'époque.

     Puis vint le temps où architectes et conservateurs du Musée préparèrent la nouvelle présentation de tous ces trésors. Mes centaines et centaines de pages de notes manuscrites attendirent alors patiemment dans leur classeur que tous ces travaux soient achevés ; et que j'achète un ordinateur ...


     Enfin inauguré le 19 décembre 1997, le nouveau Département des Antiquités égyptiennes du Louvre compte désormais trente salles réparties sur deux étages (plus l'entresol, pour la crypte du sphinx) situées dans les ailes Sud et Est de la Cour Carrée, dans la "région Sully". Sur plus de 4 000 m², c'est un gain de près de 2 500 m² qui est ainsi offert aux amateurs d'art égyptien. Sans compter la réorganisation des salles autour de la cour Visconti, en bordure de Seine, qui reçoivent les objets consacrés à l'Egypte romaine et copte.


     Le modeste catalogue que j'en ai établi constitue donc le fruit, pour la rédaction d'origine, du travail effectué voici quelque dix-huit ans et, pour la mise à jour en fonction de la nouvelle conception muséale, de la lecture du Guide du Visiteur publié en décembre 1997 par les Editions de la Réunion des musées nationaux, mais aussi des nombreuses notes additionnelles que j'ai prises pendant mes séjours successifs à Paris, depuis le redéploiement des collections. Il sera la manne dans laquelle je puiserai les articles qui constitueront au fil du temps le coeur même de ce blog.
 

     Il va sans dire que les analyses descriptives des objets répertoriés proviennent d'une compilation des ouvrages de ma bibliothèque personnelle. Et toujours, en ce cas, par souci de probité intellectuelle, seront citées, en notes infrapaginales renvoyant à une bibliographie que je publierai très bientôt, les références de ces documents consultés.

 
    Enfin, et dans la même volonté déontologique de signaler mes sources, je tiens à préciser que les illustrations qui émailleront mes articles sont le fruit de recherches sur le site officiel du Musée du Louvre et, parfois sur celui d’Insecula.com, sans oublier celles que j’ai glanées de-ci de-là sur le Net. Que les différents photographes attitrés de tous ces sites, professionnels ou amateurs, trouvent ici, au travers de ces lignes, l’expression de mes remerciements les plus appuyés.


     Quant à la seconde acception à laquelle je faisais allusion ci-dessus, il me serait agréable, dans un prochain temps d'héberger des articles provenant de lecteurs aussi passionnés que je le suis et qui nous feraient découvrir les objets de l'Antiquité égyptienne présentés dans d'autres musées français, suisses ou, pourquoi pas rêver, de différentes parties du monde.  

Richard LEJEUNE

Repost 0
Publié par Richard LEJEUNE - dans A propos de ce blog
commenter cet article

Présentation

  • : EgyptoMusée - Le blog de Richard LEJEUNE
  • EgyptoMusée  -  Le blog de Richard  LEJEUNE
  • : Visite, au Musée du Louvre, au fil des semaines, salle par salle, du Département des Antiquités égyptiennes.Mais aussi articles concernant l'égyptologie en Belgique.Mais aussi la littérature égyptienne antique.Et enfin certains de mes coups de coeur à découvrir dans la rubrique "RichArt" ...
  • Contact

SI VOUS CHERCHEZ ...

Table des Matières (13-12-2012)

 

METCHETCHI

 

OU

 

Sinouhé - Hiéroglyphes

 

SINOUHE

Ou Encore ...

L' INDISPENSABLE



Les dessins au porte-mines

de Jean-Claude VINCENT

EgyptoMusée est membre de

Pages